Top 100 des found footage de genre – Introduction

Follow Me — ©Program Store

TL;DR : Un idiot, ici, a regardé 100 found footage, tout pile, les a classés et en a fait un article avec un petit résumé pour chaque. Si ça vous tente, le classement complet est ici.


V/H/S 2

PRÉAMBULE

Certains mystères sont insondables. Certains secrets, inviolables. Certaines questions n’amènent pas nécessairement de réponse. “Pourquoi regarder 100 found footage et les classer ?” n’est pas l’une d’entre elles.

Quitte à ne jamais être le meilleur dans quoi que ce soit, autant être le plus zélé dans un domaine spécifique et absurde.

Dans la grande famille nucléaire de l’horreur, le found footage souffre d’un délit de sale gueule. On lui reproche sa facilité, ses largesses techniques, son manque d’inventivité, et sa proportion mesquine à être utilisé par des producteurs sans goût pour faire quelques billets faciles. De deux choses l’une. Ces reproches, le plus souvent partiellement, quelques fois totalement, peuvent être fondés. Ils servent aussi à un genre (au sens global) qui s’en prend plein la gueule, pour les mêmes raisons, de se trouver un bouc émissaire. Voici donc que le found footage devient la serpillière de la serpillière du cinéma, sans jamais trop s’en défendre, jusqu’à supporter parfois le refus d’être appelé un film.

À ces accusations, nous affirmons sans sourciller : oui, sûrement. Peut être. On s’en fout. On ne sait pas vraiment quoi répondre, en fait. Restons sérieux : on s’en émouvra moyennement. Regarder, puis classer 100 found footage n’a en réalité vocation à ne répondre à aucune profonde réflexion. Sûrement pas “qu’est ce que le found footage”, encore moins “quel est le premier film en found footage”. Alors “comment intellectualiser et réhabiliter le found footage”, grands dieux : c’est mort. Non que celles-ci soient inintéressantes : tout peut l’être, avec un peu de curiosité, de talent, et d’intelligence. Elles ont déjà été par ailleurs étudiées, avec brio, ici et là, et Wikipédia servira aux plus pressés pour obtenir les réponses à leurs interrogations les plus factuelles.

Reste une question. La première.

“Pourquoi regarder 100 found footage et les classer” ?

Pour le plaisir naïf que le sous-genre permet, un peu. Ce plaisir, on ne va pas le détailler maintenant : il se distille dans les petits résumés et synopsis de chaque film de la liste – de ceux du top 20, ou 30, du moins.

Pour vous éviter d’avoir à subir pareille malédiction, surtout.


LES CRITÈRES

On l’a dit plus haut, on le reprécise une nouvelle fois : hors de question de lancer le débat sur la définition d’un found footage. Par éditorialisme et par plaisir. Considérons, pour les deux mêmes raisons, quelques bases simples :

  • Les genres retenus sont l’horreur, la science-fiction et le thriller, avec quelques petites exceptions qui se rattachent tout de même, d’une manière ou d’une autre, à ceux-ci ;
  • La forme est laxiste puisque sont acceptés, s’ils respectent la première règle de genres, le found footage en son sens littéral de vidéos retrouvées, mais également les faux-documentaires et les films-écrans, qui tombent dans une logique globale qu’on considère similaire ;
  • Pour une écrasante majorité de films, quelques séries viennent se glisser ça et là, avec des résultats variables, toujours dans le respect des premières et secondes règles. Merci Asimov.

Puisque choisir, c’est renoncer, certains films resteront donc à la porte. Pêle-mêle, sans distinction de qualité, des films comme Punishment Park, Redacted, Babysitter ou Connectés ne passent pas le contrôle technique. On vous laisse le soin de vérifier s’ils doivent être rattrapés ou non. Quelques films appartenant à une même saga sont regroupés ensemble s’ils ont une valeur critique similaire. Par ailleurs, bien que fournie, il semble évident de rappeler que cette liste n’est pas exhaustive, et qu’elle ne saurait être complète sans vos petites trouvailles. Donc, si un film manque à l’appel, bon ou mauvais, signalez-le nous : qui sait, le top pourrait être mis à jour !

Outre le critère d’entrée, il y a celui de notation et de classification. Qu’il n’y ait aucune ambiguïté : annoncer un top 100 de found footage d’horreur ne signifie pas qu’il existe 100 bons found footage. Loin de là. Pour vous donner une idée, pour être honnête, les 40 premiers sont regardables par de vrais curieux du procédé. Le top 20 convient aux amoureux de genre. Le top 10 recense peu ou prou ce qui ce fait, entre gros guillemets, « objectivement de mieux », et la moitié de ce top 10 sera détesté par le badaud. Ainsi va cette vie.

Quant à l’ordre présenté, il ne reflète que l’opinion d’un spectateur ayant vu 100 films de found footage de genre.

Ni plus, ni moins.


LE CLASSEMENT

Pour éviter de tout bazarder sans rien y comprendre et pour justifier quelques positions, les films ne sont pas classés par dizaines mais par chapitres. Chaque chapitre correspond grossièrement à un type de ressenti, classé du plus négatif au plus laudatif, avec sa petite description en titre pour aider à comprendre ce qui en relie les films.

Une dernière chose. Même si on l’a déjà dit plusieurs fois en l’espace de ces quelques paragraphes, on le répète encore. Ce top 100 n’a rien à voir avec un top type “les meilleurs films d’horreur”, dans le sens où il n’est jamais garanti ici la qualité objective de chaque entrée, mais essaie plutôt d’ordonner subjectivement chaque film par son procédé et ses pairs.

Rappelez-vous également que la quasi-totalité de cette liste parvient à peine à dépasser la moyenne sur IMdB, SensCritique, Letterboxd et autres.

L’indulgence, ou au moins la compréhension du contexte de ces œuvres et de leur portée reste donc le meilleur phare pour en faire une expérience agréable.

Have fun !

Balance ton commentaire

Suivez-nous sur facebook

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 38 autres abonnés

VOTRE DOSE QUOTIDIENNE D'HÉMOGLOBINE DIRECTEMENT DANS VOTRE BOÎTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour être informé des dernières infos sur vos films d'horreur préférés !