[CRITIQUE SÉRIES] « The Walking Dead » – The Cell (7×03)

twd-7x03-2

Daryl en emmené par Negan au Sanctuaire, QG des Saviors. Pendant ce temps, Dwight est chargé de rattraper un membre du groupe qui a pris la fuite.

Après deux premiers épisodes qui ont surtout servis à clôturer la saison précédente et présenter les nouveaux protagonistes, The Walking Dead rentre dans le vif du sujet avec son troisième épisode qui introduit le spectateur à Negan et à son peuple.

Après Ezekiel et son tigre, il restait un satellite de Negan à présenter : Dwight, l’homme au visage brûlé. Lieutenant du psychopathe, introduit la saison précédente, ce personnage restait mystérieux. L’épisode s’ouvre d’une manière assez surprenante sur une musique pop façon sitcom et nous montre Dwight s’amusant et se faisant un sandwich. Dans une pure logique Kirkmanienne, cela est fait pour mieux contrebalancer la noirceur et l’attitude du N°2 des Saviors. Le reste de l’épisode est clairement là pour le démontrer.

L’épisode faisait suite au premier de la saison, on retrouve Daryl qui est en mauvaise posture puisque prisonnier de Negan. La torture est multiple pour l’homme à l’arbalète puisque non seulement il est enfermé dans une pièce sombre mais ignore le sort de ses compagnons. L’épisode est surtout une bonne occasion de montrer la logique de Negan. Chacun travaille pour lui et il est Dieu dans cette zone. Il dispose des gens à sa guise et en fait ce qu’il veut. Dwight est le seul qui semble ne pas être “endoctriné” par le possesseur de Lucile. On notera que c’est l’une des premières fois où la série montre d’autres personnages que le groupe de Rick dans des scènes en solo. C’est un signe – s’il en fallait encore – que Negan est là pour marquer, durer et rester.

L’épisode tourne donc autour de la torture. Elle est physique et mentale avec Daryl emprisonné et forcé à écouter une abominable chanson issue de la pop culture dans ce qui est probablement la façon qu’à The Walking Dead d’évoquer les tortures faisant scandale aux Etat-Unis. Mais la torture est aussi purement psychologique avec Dwight qui est soumis à Negan et trouve un exutoire dans la capture de personnes.

Ce troisième épisode creuse donc le Big Bad Guy de la série, développe son univers et surtout expose ses failles.

"The Walking Dead" - The Cell (7x03)
3.5

Conclusion

Un épisode qui tient la route mais se contente malheureusement de continuer à rendre Negan méchant sans trop de continuité derrière.

Balance ton commentaire

Suivez-nous sur facebook

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 38 autres abonnés