[TEST BLU-RAY] “The Following” – L’intrigante saison 1

The Following Blu-Ray FR

LA SÉRIE :

Joe Carroll, un serial killer diabolique, utilise la technologie pour créer une secte de tueurs en séries, tous reliés les uns aux autres alors qu’ils sont dispersés aux quatre coins des Etats-Unis. L’ancien agent du FBI Ryan Hardy, qui l’a traqué et capturé par le passé, qui a même écrit un livre sur lui et qui connait la moindre de ses ruses, se voit contraint de reprendre du service…

Créée par le papa de Scream et Vampire Diaries, Kevin Williamson, The Following, au casting prestigieux composé de Kevin Bacon, James Purefoy et Shawn Ashmore, avait tout pour plaire lors de son début pour la saison 2012/2013. Son ambiance noire et violente, rare pour un Network (ici la Fox), a de quoi intriguer. Qu’en est-il réellement ? Une série trop inegale pour être pleinement jouissive, mais globalement divertissante.

The Following

Le postulat de départ est fascinant : un serial killer, adorateur d’Edgar Allan Poe, poursuit son oeuvre, avec l’aide d’une puissante secte qu’il a créé. L’intrigue policière elle, ne manque pas de clichés (l’ex-flic alcoolique, le FBI impuissant…) mais tient globalement la route, malgré quelques incohérences. Après un début de série sur les chapeaux de roues, promettant du très très lourd, le concept s’essouffle un peu, avec des twists plus ou moins crédibles. L’ambiance glauque et violente, ancrée dans un thème littéraire, est un très grand avantage. Mais c’est aussi le problème : à trop vouloir aller loin dans leur délire, les scénaristes font de ce show surpuissant et original une caricature. Certes, on suit avec passion cette histoire, mais les twists s’enchaînent tellement vite et deviennent de plus en plus gros et prévisibles que les codes de The Following deviennent facilement identifiables, enlevant toute surprise. Il y a néanmoins pas mal de belles scènes de frisson, dont les jumpscares marchent assez bien.

The Following

Le casting de son côté, est globalement excellent. Kevin Bacon est convaincant en ex-flic torturé, dépassé par les événements et James Purefoy excelle dans la folie du serial killer. Là aussi, ce dernier personnage devient rapidement une caricature a la fin de la saison. Parlons-en d’ailleurs : censée être point d’orgue de cette incroyable histoire, c’est un pétard mouillé qui s’offre à nous. Expéditive et terriblement frustrante.

On suit néanmoins The Following avec curiosité, ses qualités évidentes étant agréables, comme son excellente bande originale, servant avec fidélité l’ambiance. Mais on attend surtout la saison 2 avec appréhension, surtout après le season finale. Une saison qui se suffit a elle même donc, qui risque de s’étendre plus qu’elle ne l’est déjà.

note_star_3

LE BLU-RAY :

L’image :

Hormis Breaking Bad, peu de séries ont droit à un exceptionnel traitement Blu-Ray. The Following ne déroge pas a la règle et, malgré un master vidéo correct, les scènes sombres passent avec difficultés sur l’écran, provoquant un grain assez gênant. Pas de chance pour une série reposant sur son… Ambiance !

Le reste est néanmoins bien défini, avec de belles surprises et un beau piqué lors des scènes de jour, aux couleurs volontairement ternies et agréables.

4,5/6

Le son :

Comme dit plus haut, The Following repose essentiellement sur son ambiance. Elle est en partie réussie grâce au mixage sonore qui, parfois peu subtil, offre de beaux moments de suspens. Bon point aussi pour l’excellente BO, dont les basses résonnent avec brio a chaque fin d’épisode, rendant la chose plus théâtrale. Mais toutes ces remarquent marchent uniquement pour la VO. En effet, le doublage VF en plus d’être artistiquement moyen, dispose d’une piste totalement sous exploitée, en DD 2 canaux. Un vrai gâchis.

4/6

Les bonus :

  • Option Maximum Movie Mode pour le premier épisode
  • La frisson de l’horreur : Le créateur de The Following
  • Le culte de Joe Carroll : Les disciples
  • La production de The Following
  • Le repaire des disciple — Le masque de Poe — Following : Libérez Morgan (featurettes)
  • Commentaires de l’épisode final
  • Scènes coupées

Plus de 3 heures de bonus vous attendent dans cette édition Blu-Ray. Ça va du simple module promo, bourré d’extraits et peu intéressant l’analyse pure et dure de cette histoire, fascinante. A noter la présence, comme pour les films, d’un Maximum Movie Mode, faisant apparaître des secrets de tournage lors de la lecture du premier épisode. Un excellent mode de lecture, très bien intégré et aux infos très intéressantes. De même, le dernier épisode de la saison contient un commentaire audio du créateur de la série et du scénariste, malheureusement… Non sous-titré. Vraiment dommage !

The Following

Le véritable avantage de ces disques Blu-Ray : les scènes coupées. Il y en a a peu près pour les 3/4 des épisodes, et souvent, ce sont des arcs narratifs intéressants et indispensables qui sont supprimés. Une belle perte qui se ressent dans l’épisode diffusé, d’où l’importance de ces scènes, qu’on vous conseille beaucoup.

4/6

Packaging/menu :

Fourreau cartonné + boîtier plastique avec les 3 disques contenant les 15 épisodes et bonus. Design des disques sympas et fond explicatif sur quel disque contient quels épisodes dans le boîtier.

Menu fixe, navigation claire et précise mais peu agréable. A noter que la musique s’arrête au bout de la première fois, sans se répéter. Triste.

1/2

Note Blu-Ray

13,5/20

Merci à Warner Home Entertainment pour l’exemplaire test

Test par @Vincent

Balance ton commentaire

Suivez-nous sur facebook

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 34 autres abonnés