[TEST BLU-RAY] “Conjuring, les dossiers Warren”, réalisé par James Wan

Conjuring

LE FILM :

Une fois les méthodes et compétences de travail du couple établies à travers le dossier sur la poupée possédée Annabelle, le long-métrage débute en suivant en parallèle d’un coté la famille Perron, composée de la mère Carolyn (Lili Taylor), du père Roger (Ron Livingston) et de leurs 5 jeunes filles, fraîchement installée dans leur nouvelle demeure et malmenée par des phénomènes angoissants, et de l’autre le couple Warren (Patrick Wilson et Vera Farmiga) enchaînant les conférences sur le paranormal. Arrive ensuite la rencontre entre les deux qui va marquer l’ouverture du dossier de l’affaire la plus effrayante et inquiétante auquel le couple fut confronté dans sa carrière.

The Conjuring

On est totalement pris par la tension et l’ambiance tétanisante qui se dégagent de cette histoire tirée de faits réels. Un scénario ficelé comme il faut, avec une esthétique parfaitement maîtrisée et une mise en scène brillante. Une histoire habilement écrite en crescendo, des moments de suspens intense mais aussi de sursauts diablement efficaces. Il faut voir The Conjuring comme un hommage aux classiques du genre, James Wan joue sur le terrain de l’angoisse pur et nous donne le ton du film dès la première minute. Bruits inquiétants, portes qui claquent, manifestations étranges de bleus sur les bras… Wan suggère et montre l’épouvante avec une efficacité tellement rare, qu’elle gêne un peu lorsque la deuxième partie du film sent un peu le réchauffé de nombreux films d’horreur… Il trouve néanmoins un moyen ingénieux et efficace d’augmenter le sentiment de crainte en posant une atmosphère aussi atypique.

4/5

LE BLU-RAY :

L’image :

L’image old school peut rebuter, mais son mélange avec la HD de captation est globalement très beau et ne manque pas de détails. La jolie profondeur de champ et les noirs abyssaux ne manqueront pas de vous envelopper dans l’ambiance !

5/6

Le son :

VF en demi-teinte, peu propice aux nombreux effets audios effrayants créés par James Wan, parfaitement retranscrits dans la VO en DTS HD Master Audio. Les multiples canaux sont très utilisés et servent à de nombreux effets audios de qualité, qui ne manqueront pas de vous effrayer.

4,5/6

Bonus :

  • Face à la terreur : la vraie famille témoigne (7′)
  • Une vie dans la démonologie : Lorraine Warren, d’un âge vénérable désormais, revient sur son métier peu courant (16′)
  • Application My Warner Second Ecran (reconnaissance automatique de la bande‑son du film visionné, informations complémentaires, possibilité d’accéder en temps réel sur le film aux commentaires des utilisateurs My Warner, déblocage des bonus des éditions BD 3D, Blu-Ray et DVD sur Android)
  • Option UltraViolet permettant de stocker et partager sa vidéothèque UltraViolet avec plusieurs personnes de son entourage

Conjuring

Les bonus se concentrent en grande partie sur les faits réels, et font froid dans le dos. Ceux-ci font intervenir les vrais protagonistes de cette affaire qui reviennent avec nous sur les événements. Un petit module sur les coulisses du film, et voilà. Pas folichons les bonus !

3/6

Packaging/Blu-Ray

Fourreau et boitier en plastique, peu d’efforts de la part de Warner pour ce film (où sont passés les digibooks des précédentes sorties ?). Menu fixe, encore et toujours moche.

1/2

13,5/20

Merci à Warner Bros Pictures Home Entertainment pour l’exemplaire test

Par @Vincent

Balance ton commentaire

Suivez-nous sur facebook

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 34 autres abonnés