[CRITIQUE] “Sinister”, réalisé par Scott Derrickson

Sinister, c’est un film d’horreur qui est un peu sorti de nul part et dont je n’ai entendu parler que très récemment. C’est d’ailleurs nos amis cinéphiles de “Après la séance” qui m’ont donné l’envie de me déplacer en salles. Alors Sinister, réussite ou pas? Réponse dans la suite.

Ellison est un auteur de romans policiers inspirés de faits réels. Dans l’espoir d’écrire un nouveau livre à succès, il emménage avec sa famille dans une maison où les anciens propriétaires ont été retrouvés inexplicablement pendus. Ellison y découvre dans le grenier des bobines 8mm contenant les images de meurtres d’autres familles. Qui a filmé ces tueries et pour quelle raison ? Ellison va tenter de répondre à ces questions tandis que le tueur présumé, une entité surnaturelle présente sur les films, menace de plus en plus sa famille.

MON AVIS

Vous savez en général je me méfie beaucoup des films qui tentent de faire parler d’eux et de vendre en affichant fièrement sur leurs affiches “Par les producteurs de” (surtout que dans le cas de Sinister on nous nomme Paranormal Activity et Insidious, deux bon gros navets). Je me dis que s’ils n’ont que ça pour faire de la pub, alors c’est que le film ne doit pas avoir grand chose d’intéressant. On va dire que Sinister a plus au moins cassé cet a priori que j’avais, sans pourtant le dissiper complètement. Je vous le dis d’entrée, j’ai carrément été déçu mais j’ai noté de bonnes choses.

Alors pourquoi déçu? Et bien car au départ ce film semblait un peu différent des nombreux films d’horreurs qu’on peut voir chaque année, mais qu’au final il n’en est rien. Si le but du personnage principal est tout d’abord intéressant, il devient lassant lorsqu’il se transforme en une mauvaise enquête d’Esprits Criminels, qui traîne en longueur, et qui semble tourner en rond, pour finalement devenir d’une prévisibilité plus qu’exaspérante. L’un des majeurs défauts du film, c’est qu’il est répétitif et que ça devient vite gonflant. C’est intéressant au niveau de l’atmosphère, qui elle est réussie et assez oppressante, mais on sent tellement que ça insiste sur quelque chose qu’on fini par vite deviner la tournure que vont prendre les évènements et que du coup il faut se motiver pour pas décrocher de l’intrigue.

Ensuite ce qui m’a dérangé, c’est qu’il y a une bonne mise en scène, avec une photographie agréable et macabre, mais que le côté “horreur” du film est saccagé par des techniques dépassées, et des effets de peurs qui sont plus risibles qu’effrayants tant ils sont vus et revus (attendez-vous à des coups de violons et des apparitions brusques devant la caméra, mais rien de plus). En fin de compte, le film révèle ce qu’il a de plus intéressant dans sa scène finale, et même si on voit venir la résolution à des kilomètres la manière dont elle est présentée est astucieuse et bien pensée (une jolie mise en abîme), ce qui relève un peu le niveau de l’ensemble pour finalement lui donner un intérêt, aussi mince soit-il.

Mais je ne vais pas être mauvais jusqu’au bout, on vous disant que ça peut valoir le coup d’oeil rien que pour l’ambiance et la mise en scène, qui sont plus que réussies. Egalement à noter que le casting est excellent, avec notamment un Ethan Hawke qui surprend dans un tel rôle. Ce sera pas sa prestation la plus mémorable, mais en tout cas elle est intéressante si on suit sa carrière depuis un moment. Et enfin une utilisation judicieuse du “found footage” qui sert vraiment à l’intérêt du film, sans pour autant l’envahir, et qui d’un point de vue cinématographie s’en trouve supérieur à ce que l’on peut voir généralement. Pour finir je dirai donc que Sinister ne réinvente rien, qu’il n’a pas grand chose pour se démarquer des autres films du genre et que vous l’aurez sûrement vite oublié, mais qu’il présente certaines choses assez réussies et un casting convaincant. Y’a moyen de passer un bon moment, maintenant c’est à vous de juger !

note_star_2.5

Balance ton commentaire

Suivez-nous sur facebook

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 38 autres abonnés