Retour sur… Phantasmagoria (FMV/1995)

Phantasmagoria: Un mélange entre Deepthroat et The Wizard Of Gore

Les années 90 ont été le théâtre de différentes expérimentations, plus ou moins obsolètes de nos jours, tels que le Laserdisc, les Pog, les Tamagotchis, ou encore la coupe du monde 98. Mais savez vous vraiment quel courant du jeu vidéo fût aussi bref qu’intéressant ? Eh bien, entrez avec moi dans le monde fascinant de la FMV (Full Motion Vidéo). Ce courant fût, à l’image du featuring entre Alizée et Oxmo Puccino, quelque chose que les gens ont malheureusement vite oubliés, et qui disparût aussi vite que la carrière musicale d‘Élie Semoun. Cette dernière ayant pourtant si bien démarrée…

Les débuts de l’ascension

Pour la petite histoire, dans les années 70, Ken et Roberta Williams, grands amateurs de cinéma, ainsi que de jeux vidéos, vont créer une des plus grandes firmes vidéo-ludique des années 90/2000. Sierra On-Line (Half Life, King’s Quest, ou encore Gabriel Knight). Effectivement, cette dernière lassée des aventures textuelles, sans graphismes donc, comme Zork ou encore Colossal Cave Adventure, va avoir l’idée de pousser le concept encore plus loin. Avec elle au scénario, ainsi qu’au game design et son mari à la programmation, ils sortent Mystery House en 1980, et ce fût un succès inattendu, ce qui poussa les deux tourtereaux à charbonner de plus belle.

De nos jours, ça peut sembler étrange, mais à l’époque ce fût une petite révolution.

Une réussite fantasmagorique

Sierra On-Line va donc, tel le Willy Denzey du jeu vidéo, aller de hits en hits, d’innovations en innovations, jusqu’au jour où les époux Williams vont choisir de pousser l’expérience d’un nouveau cran, celui d’incruster des acteurs digitalisés sur fond bleu, afin de pouvoir ajouter autour d’eux des décors en 3D (technique qui avait déjà portée ses fruits pour l’énorme nanar qu’est Night Trap, un FMV avec des vampires ninjas qui attaquent des midinettes avec des perches dildos). C’est bien beau tout ça, mais Phantasmagoria de quoi ça parle ?

“OH MY GOOOOOOOOOD” ~Le mec de Troll 2

Gore, Sex & Fun

Notre histoire se déroule en 1995, Adrienne Delaney (Victoria Morsell, vu notamment dans Saturday The 14th Strikes Back) et son mari Don (pas Corleone) joué ici par David Homb (ce dernier ayant joué dans de très grands films tel que Camp Fear, ou encore Witchcraft 2) achètent un petit manoir pépère sur une île de la Nouvelle-Angleterre. Malheureusement, cette belle bâtisse d’un fort beau gabarit, fût la demeure de Zoltan Carnovasch (joué par le trop rare Robert Miano, qui campa le rôle de Sonny Red dans Donnie Brasco). Mais qui est donc ce bon vieux Zoltan ? Disons que c’était un magicien adepte de la magie noire, dont “accessoirement” les cinq femmes sont mortes successivement de façons mystérieuses.. Bref le genre de type que tu veux présenter à tes parents! Tel Scooby-Doo, Adrienne va devoir mener l’enquête, tandis que son mari devient de plus en plus étrange..

Phantasmagoria: Ça déchire!”

Film interactif, ou jeu d’aventure ?

La première question qui doit vous tarauder l’esprit doit être la suivante: Doit on considérer Phantasmagoria comme un film, ou un jeu ? Eh bien, le terme “Film Interactif”, déjà utilisé quelques années auparavant pour Night Trap, va ici être réellement démocratisé, et déformé jusqu’à ce qu’on utilise l’appellation FMV. Grâce à son utilisation audacieuse de 3D et de réels acteurs, Phantasmagoria va instantanément devenir un classique. En effet, doté d’un budget initial de 800,000 dollars, le soft va se retrouver filmé dans un studio à 1,5 millions de dollars construit par l’entreprise spécialement pour l’occasion, mais ça ne s’arrête pas là.

Un exemple des nombreuses scènes gore de l’aventure

Les dépenses augmentèrent à cause du prix des techniciens, notamment pour le département des effets visuels, Sierra voulant des effets gore en latex directement réalisés sur les acteurs, plutôt que d’appliquer les effets en 3D. (À noter d’ailleurs que c’est Rick Lazzarini qui dirigea les FX, diplômé de la Stan Winston School Of Character Arts, qui travailla sur Mimic, ou encore la reine d’Aliens). Rajoutez à cela la bande son de Mark Seibert, Jay User, Neal Grandstaf, le cachet des acteurs, l’énorme travaille sur ordinateur (je parle d’un temps où Windaube 95 cartonnait..), mettez le tout dans un shaker pendant deux ans, et vous obtenez la jolie somme de 4,5 millions de dollars, bien loin des 800,000 de départ.

“J’sens que ça va encore tourner autour du trou d’balle ct’histoire”

C’est qui le plus fort, l’hippopotame ou l’éléphant?

Donc, au final Phantasmagoria c’est bien ? Eh bien le jeu à su donner un vent de fraîcheur dans l’industrie, et le fait de mélanger les genre n’y ait pas pour rien. Ce jeu va parler aux fous d’aventures graphiques, ainsi qu’aux fanas de série B néophytes en Point & Click. Attention tout de même, ce jeu est vraiment pour un public averti. Effectivement, au delà des scènes gore disséminés ici et là, l’oeuvre traite de sujets durs et peu mentionnés à l’époque, comme la polygamie, ou le viol conjugal. Cependant, petit point noir, la VF, si elle n’est pas du même acabit que celle de Gabriel Knight 2 ou de Night Trap, reste en dessous de la version originale, quand bien même je trouve qu’elle joue sur le charme du jeu, et son ambiance à la fois malsaine, et légèrement décalé si tant est qu’on aime l’humour noir. En somme, c’est comme si Alejandro Jodorowsky avait réalisé un film de la Hammer, avec le casting vocal d’Hélène et Les Garçons.

Et voilà le trailer, c’est moi qui régale, c’est cadeau

Après tout ça je ne peux que vous conseiller de foncer sur ce jeu, car au delà d’un film ou d’un jeu c’est avant tout une expérience, à se lancer dans le noir, un soir seul chez sois, après avoir visionné House On Haunted Hill. Ce jeu aura marqué mes nuits de cinéphiles, et je l’espère, à déjà marqué, ou marquera les vôtres. Notez cependant qu’il y eu une suite, encore plus poussée et d’autres consorts de diverses qualités dont nous aurons tout le temps de reparler prochainement..

Pour vous faire patienter, il faut savoir que Phantasmagoria est aujourd’hui en Abandonware, ce qui signifie qu’il n’est plus une source lucrative pour ses éditeurs, en résumé, il est devenu gratos depuis une bonne dizaine d’années maintenant, donc en petit bonus, le lien de téléchargement (Pensez à mettre la résolution de votre écran en 800×600).

En attendant, un petit teasing de la suite, Obsessions Fatales..

Balance ton commentaire

Suivez-nous sur facebook

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 32 autres abonnés