Quels sont les films d’horreur qui vous feront frissonner cet été ?

Cet été, il y en aura pour tous les goûts. De la comédie horrifique avec The Dead Don’t Die au thriller horrifique avec MA en passant par des poupées en mal d’amour, (Child’s Play : La poupée du Mal, Annabelle 3 – La Maison du Mal), les spectateurs friands de cinéma horrifique seront servis. Découvrez les films d’horreur qui seront dans vos salles de cinéma entre le mois de mai et le mois d’août. La liste sera mise à jour au fil des annonces.

The Dead Don’t Die – 14 mai 2019

Bill Murray, Adam Driver, Selena Gomez, Chloë Sevigny, Tilda Swinton, Steve Buscemi, Iggy Pop et Tom Waits : avec un casting pareil, The Dead Don’t Die est la comédie horrifique attendue au tournant. Après s’être attaqué aux vampires dans Only Lovers Left Alive, le réalisateur Jim Jarmusch revient dans le genre avec une comédie où les morts reviennent à la vie pour les manger. The Dead Don’t Die est présenté en ouverture au Festival de Cannes cette année. Et si vous n’êtes pas accrédité pour voir le film sur la Croisette, il sort exceptionnellement dans les cinémas le mardi 14 mai.

Ma – 5 juin 2019

Après avoir réalisé le biopic sur la vie de James Brown et des comédies à bonne presse, le réalisateur Tate Taylor est de retour avec MA, un thriller horrifique qui met en scène Octavia Spencer, celle qui se fait charcuter par Michael Myers dans Halloween 2 de Rob Zombie. Dans ce film, à l’allure d’un huis-clos, Sue Ann propose à une bande de gamins de venir faire la fête chez elle à quelques conditions : ne pas blasphémer, l’adolescent qui conduit doit rester sobre, ne jamais monter dans sa maison et l’appeler MA. Film d’horreur oblige, les adolescents vont vite comprendre que Sue Ann n’est pas celle qu’ils croient. Le film de Tate Taylor nous réservera t-il de bonnes surprises ? En tout cas, on a hâte de voir la performance de l’actrice oscarisée.

Child’s Play : La poupée du mal – 19 juin 2019

Cette poupée a fait couler beaucoup de sang. Aujourd’hui, elle fait couler beaucoup d’encre. Ce reboot de la franchise créée par Don Mancini n’est pas très apprécié par les fans de la première heure. Pourtant, les premières images de Child’s Play : La poupée du mal montrent une opportunité à Chucky de rebondir. Absente des salles de cinéma, depuis son cinquième volet totalement dispensable (Le Fils de Chucky), la poupée est de retour, toujours avec le même nom, mais fabriquée par une nouvelle entreprise. Cette poupée technologique sera le meilleur ami d’Andy (Gabriel Bateman) pour le meilleur et surtout pour le pire. Attendons d’avoir vu le métrage dans son intégralité pour en faire son avis. On peut être surpris.

BrightBurn – L’enfant du mal – 26 juin 2019

Avant d’être renvoyé de l’écurie Marvel pour une sombre affaire de tweets polémiques, James Gunn devait originellement présenter un nouveau projet horrifique à la conférence Sony du dernier Comic-Con. Six mois plus tard, son projet est enfin dévoilé aux yeux du grand public et s’intitule Brightburn – L’enfant du Mal. Réalisé par David Yarovesky et écrit par Mark Gunn & Brian Gunn (les frères de vous-savez-qui), c’est une variante horrifique et assez surprenante du mythe de Superman qui nous est proposée ici, se permettant même de reprendre avec dérision cette fameuse « Snyder touch » visuelle qui caractérise tant le réalisateur-clé du feu-DCEU.

Annabelle 3 – La Maison du Mal – 10 juillet 2019

Il ne faudra donc pas attendre Conjuring 3 pour assister au retour de Ed et Lorraine Warren mais bien Annabelle 3 – La Maison du Mal. Loin de nous l’idée d’être cynique vis-à-vis de ce qui semble être un crossover au forceps dans un univers partagé déjà gênant sur le papier mais qu’importe. Revoici donc la poupée démoniaque pour la 4ème fois en six ans et rassurez-vous, toujours accompagnée de son lot de screamers cache-misère, cette fois-ci perpétués par Gary Dauberman, scénariste des précédents films Annabelle propulsé ici réalisateur. Mais on vous l’a promis, aucun cynisme de notre part.

Crawl – 24 juillet 2019

Après les piranhas, le réalisateur Alexandre Aja est de retour dans le genre horrifique animaliers avec Crawl. Dans ce film, une jeune femme (Kaya Scodelariotente de sauver son père au beau milieu d’un ouragan. Mais elle se retrouve prise au piège dans une maison inondée et doit alors affronter de terribles alligators. Sur le papier, Crawl était un projet très compliqué. Mais la bande-annonce laisse croire que le réalisateur français sait dompter les prédateurs marins. Le film sort le 24 juillets dans les salles françaises.

Suivez-nous sur facebook

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 32 autres abonnés