LA PLAYLIST | #3 | JASON VOORHEES, Vendredi 13

playlist-jason

Ah, le petit plaisir des ballades en forêt, cet air bucolique sous un soleil de plomb légèrement refroidi par l’ombre des arbres, un de ces petits bonheurs de la vie qu’a su nous offrir la nature. Calme, il est bien rare de rencontrer des personnes, on déambule, on marche la tête ailleurs ou encore on vient se poser sur ce petit banc qui, par le temps, est marqué par les allées et venues de chacun. Et puis il y a Jason Voorhees, qui lui se ballade avec sa machette. Sans se presser il est derrière vous, vous guettant et ne cherchant que le bon moment pour brandir et trancher l’air de sa lame. Les ballades en forêt, un plaisir cauchemardesque.

Raining Blood – Slayer (1986)

En 1980 sort un petit film qui marquera une génération entière, une frange de cinéphiles qui se délecteront des aventures de jeunes adolescents venus préparer un camp aux abords d’une forêt bordée par un lac. Sous cet air idyllique se cache en fait, et certainement, l’un des plus grands boogeyman que le 7ème art ait connu, Jason Voorhees, le tueur au masque de Vendredi 13. La beauté du lieu n’est qu’un trompe œil pour cacher l’horreur du personnage qui par lui, amène le règne du sang. Alors autant débuter par ça et directement vous mettre dans le bain de l’hémoglobine fraîchement récolté avec Raining Blood de Slayer ! Dans un rythme soutenu et apocalyptique, le groupe nous délivre en 1986 un titre qui rapidement deviendra culte, comme notre personnage du mois… De plus, le choix n’est pas anodin, Raining Blood, en français, Pleuvoir du sang. Oui, avec Jason, le sang va pleuvoir sur l’écran, dans notre âme mais pour l’instant, c’est le titre de Slayer qui va résonner tel un coup de massue sur le sommet de votre crâne.

Fucked with a Knife – Cannibal Corpse (1994)

Vous pensiez qu’avec Raining Blood nous avions touché à la violence pure ? Non, la voici la violence dans ce qu’il y a de plus beau, de plus élégant, de plus extrême ! Avec Cannibal Corpse, il n’y a pas de demie mesure, la musique accompagne avec brutalité le texte qui à son tour nous renvoie dans une ambiance malsaine et oppressante ! Fucked with a Knife ne déroge pas à la règle du groupe venu de Floride. Crû, le titre n’est pourtant pas un hasard, déjà parce que notre personnage est crû, de une et surtout parce que jamais un film n’avait autant mis en avant cette règle intergénérationnelle que si l’on baise dans un film d’horreur, l’on meurt. Comment donc dans ces conditions ne pas proposer ce Fucked with a Knife, véritable hymne à l’amour et à la paix…

Sanctuary – Cavalera Conspiracy (2008)

Si vous écoutez du métal, ne serait-ce qu’un peu, Cavalera ne peut être quelqu’un que vous ne connaissez pas, Sepultura ou Soulfly, des groupes qui ont eu comme point commun le chanteur. Cavalera Conspiracy c’est aussi ça, Max Cavalera comme chef d’orchestre ! Toujours est-il que Sanctuary ne pouvait faire défaut à cette Playlist tant le titre semble avoir été écrit pour Jason Voorhees et fait penser au sanctuaire que le gentil garçon a érigé pour sa mère, comme quoi, lui aussi a un cœur ! Le clip aussi est des plus intéressants, ce monstre encapuchonné tuant l’intégralité du plateau sur un son des plus violent, brutal et ne laissant aucune chance à ceux posant les oreilles dessus, la fin du titre nous le rappelant comme une évidence, Everybody Die Tonight littéralement : “Tout le monde meurt cette nuit”. Glaçant…

Emptiness – Thy Art is Murder (2015)

Ce qui choque la première fois lorsque l’on rencontre Jason Voorhees, c’est sa froideur, ce sang froid qui le caractérise tant. Tel un zombie il ne semble être là que pour tuer, massacrer et terroriser les pauvres campeurs qui ne rêvaient que d’une belle escapade en bordure de forêt. Emptiness du groupe Thy Art is Murder c’est un peu cela, un titre brut qui du début à la fin ne ralenti jamais et déroule une puissance frénétique… Comme le reste, c’est cette violence vide, où le mal et le bien n’existe pas et où seul le meurtre prédomine. Emptiness est un véritable morceau qui en fout plein les oreilles. Un plaisir auditif, un plaisir orgasmique, un plaisir morbide !

The Boogeyman – Caliban (2012)

Comment finir en beauté si ce n’est avec The Boogeyman de Caliban. Oui, Jason Voorhees est The Boogeyman, celui qui se cache dans nos rêves et nous effraye au point de ne plus vouloir fermer les yeux. Le héros de Vendredi 13, oui c’est le héros de cette saga mythique, avec son âme meurtrie et meurtrière n’a eu de cesse de faire partie de notre paysage, devenant au passage une icône qui eu le droit à un crossover avec Freddy Krueger, autre monstre du 7ème art, et même ses traits repris pour un jeu au doux nom de Splatterhouse qui connu 2 suites. Jason Voorhees est ce genre de personnage que l’on attend à l’écran et pour lequel nous savourons chaque scène le mettant en avant. Le morceau de Caliban ne pouvait que figurer dans cette Playlist et clore ce petit dossier.

Il est tant pour moi de vous laisser, l’orée de la forêt est juste derrière ce sentier. Profitez de cette ballade, on ne sait jamais, ça pourrait être la dernière… Encore une fois et comme à chaque fois, cette playlist ne correspond qu’à mes critères et vous êtes les seuls maîtres de la bande originale de votre vie ! Alors si vous jugez que j’en ai manqué un ou plusieurs, n’hésitez pas à partager le titre que vous auriez, vous, décidé de mettre ! Encore une fois, une bonne lecture et surtout une bonne écoute !

Crédits :

Raining Blood – Tiré de l’album Reign in Blood, publié chez Def Jam Recording par Slayer – 1986

Fucked with a Knife – Tiré de l’album The Bleeding, publié chez Metal Blade Records par Cannibal Corpse – 1994

Sanctuary – Tiré de l’album Inflikted, publié chez Roadrunner Records par Cavalera Conspiracy – 2008

Emptiness – Tiré de l’album Holy War, publié chez UNFD et Nuclear Blast par Thy Art  is Murder – 2015

The Boogeyman – Tiré de l’album I Am Nemesis, publié chez Century Media et Roadrunner par Caliban – 2012

Tous les titres présents sur Cinema Club FR sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d’édition ou de la Société des éditeurs et auteurs de musique et sont protégés par copyright.

Balance ton commentaire

Suivez-nous sur facebook

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 34 autres abonnés