[CRITIQUE SÉRIES] « Outcast » – The Road Before Us (1×05)

vlcsnap-2016-07-03-10h28m56s965

Le Révérend Anderson commence à se poser des questions sur ses méthodes et sur la réussite de ses exorcismes. Kyle tente de contacter son ex-femme et le shérif Giles enquête sur un ami proche…

Après ce qui sera vraisemblablement son meilleur épisode de la saison 1, Outcast continue sur sa lancée en proposant un épisode de mi-saison (déjà :( ) qui semble être conçu comme la seconde partie de l’arc consacré au Révérend Anderson.

Alors qu’on aurait pu penser que l’épisode continuerait sur la lancée du précédent et creuserait le personnage du Révérend, il choisit de s’ouvrir sur l’élément le plus fort de la saison/série : Kyle. Ou plutôt son ex-femme et sa fille. L’écriture de l’épisode est, une fois encore, de haute volée puisque la scène apporte une potentielle raison à leur séparation sans nécessité d’en apprendre beaucoup plus. Le spectateur se pose une question, on lui montre une réponse et on passe à autre chose. Point. Inutile de s’attarder 150 ans sur des éléments qui vont pas faire avancer l’ensemble et vont pourrir sur place.

Le deuxième arc travaillé est celui du shérif Giles. S’il était destiné à de grandes choses dans le pilot, son personnage s’est affadie dans les suivants avant de reprendre du poil de la bête la semaine passée. Il continue son enquête sur son entourage et sur le mal qui semble affecter la ville. Si pour le moment, l’ensemble semble annexe, on sent que la présence maléfique va regrouper tous nos personnages pour le final.

L’enquête de la semaine, dans un schéma classique de procedural, est consacré à une jeune fille. Le problème ? Le Révérend l’a déjà traité. Cela donne alors lieu  à une opposition entre les deux hommes sur les conséquences de leurs actes. Chaque épisode présente le duo Kyle/Anderson sous un nouveau jour. Mais si pendant quatre épisodes, ils semblaient sur la même longueur d’ondes, cela se fracture cette semaine. On est loin d’un affrontement façon Batman V Superman mais c’est un choc de cultures et de pensées. Si l’un juge que ce n’est pas une défaite de “rater” un exorcisme, l’autre ne l’accepte pas et cela constitue un trait de caractère inattendu pour les deux hommes.

L’un des points les plus agréables de la série est qu’en moins de 10 minutes l’ensemble des arcs est posé et détaillé, le spectateur n’a plus qu’à se laisser porter jusqu’au dénouement. La réalisation, tout en gris, est une fois encore remarquable avec une montée de tension qui rend le spectateur accro et qui surprend par moment.

Outcast est probablement la meilleure série d’horreur de la saison 2015/2016 et sans hésitation l’une des meilleures séries de genre depuis bien longtemps.

Outcast - The Road Before Us (1x05)
4.5

Conclusion

Outcast continue de surprendre avec un très bon épisode qui confirme que la série mérite amplement de combattre le mal sur plusieurs saisons.

Balance ton commentaire

Suivez-nous sur facebook

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 38 autres abonnés