Night of the Slasher rend hommage au sous-genre

Réalisé en un plan séquence comme le très bon Playback de Nathan Crooker, le réalisateur Shant Hamassian réinvente le concept du slasher avec Night of the Slasher. Le génie de Kevin Williamson (Screamen onze minutes.

Balance ton commentaire

Suivez-nous sur facebook

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 38 autres abonnés