[NEWS] “Vendredi 13” – David Bruckner s’exprime sur le reboot abandonné

vendredi 13 jason friday &

Souvenez-vous, nous vous annoncions en octobre dernier que la date de sortie du reboot de la saga Vendredi 13 venait d’être à nouveau repoussée de près d’un an, passant du 13 mai 2016 au 13 janvier 2017. La raison de ces reports incessants est que le film n’a sans cesse changé de direction artistique selon l’équipe en charge du projet. D’abord annoncé comme un found-footage puis en film traditionnel, le projet a finalement trop traîné en longueur pour la Paramount, qui a décidé de remercier les scénaristes rattachés au projet ainsi que David Bruckner (V/H/S 2; The Signal), son réalisateur.

C’est d’ailleurs ce dernier qui, à l’occasion d’une tournée presse afin de promouvoir le film d’horreur-à-sketches Southbound, a accepté au site Fangoria de revenir plus en détail sur ce projet avorté, en particulier sur cette idée intrigante de found-footage :

“Quand je suis arrivé sur le projet, Paramount était en train de se demander si pourraient faire ou non un Vendredi 13 en found footage, et ils m’ont appelé pour les aider. J’avais des idées très spécifiques et cela aurait pu donner un found-footage très classique. Ainsi, Richard Naing, Ian Goldberg et moi avons essayé de réfléchir à ce que pouvait donner un film de cette façon. Il y a quelques restrictions dans un found-footage, en particulier le fait que l’on soit bloqué à une seule perspective, ce qui rend le tout incompatible avec la formule des slashers où les personnages font ce qui leur plaît chacun de son côté. Mais nous avions réussi à contourner cet obstacle, et nous étions arrivés à une sorte de film de monstres. Tous les mythes autour de Jason Voorhees nous offraient plein de possibilités et pendant un long moment, nous avions une histoire se passant dans les années 80, ce qui aurait fonctionné avec le principe du found-footage. C’était plus ou moins un retour aux sources, et cela nous permettait de plus nous concentrer sur les personnages.”

vendredi 13 couv

Mais toute cette approche fut balayée dès l’arrivée de Nick Antosca (Hannibal), qui préférait retourner à une approche plus “traditionnelle”, plus proche d’une esthétique très “80s” :

“Nous étions libérés de cette contrainte et nous avons proposé un scénario qui n’était pas du found-footage. Nous étions même autorisés à nous imaginer ce qu’aurait pu être le film si il était un reboot des années 80. Je me suis alors imaginé un Vendredi 13 qui mélangerait le film Génération Rebelle avec Jason Voorhess [Rires], une histoire de passage à l’âge adulte durant les derniers jours de lycée. Nick avait écrit un très bon script, et nous avions vraiment hâte de voir naître ce film.”

Si beaucoup de personnes (dont nous) avaient crié au blasphème lorsque la rumeur d’un Vendredi 13 en found-footage s’était propagée sur la toile, il faut bien admettre que Bruckner a plutôt bien défendu ses deux projets, qui semblaient assez différents l’un de l’autre mais pouvaient apporter une approche assez originale à la saga. Malheureusement, il semble désormais impossible de voir ces scénarios sur pellicule puisque la Paramount a engagé en décembre dernier Aaron Guzikowski, scénariste de Prisoners ainsi que de la prochaine version de The Wolfman pour Universal, afin de plancher sur un tout nouveau script.
Il ne nous reste plus qu’a patienter en attendant fermement le jeu de société basé sur Vendredi 13 mais surtout le jeu vidéo officiel de la franchise, dont vous pouvez retrouver le trailer ci-dessous.

Balance ton commentaire

Suivez-nous sur facebook

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 34 autres abonnés