[NEWS] « Pride and Prejudice and Zombies » – Jane Austen a bien changé

Pride Zombies Banner

En février prochain, les Etat-Unis et le Royaume-Uni feront la connaissance d’une nouvelle adaptation du roman de Jane Austen : Orgueil et Préjugés. Mais cette adaptation sera un poil différent de celle qu’on connaît. Les filles Bennet vont effectivement chercher le grand amour dans la campagne anglaise mais tout en tranchant du zombie.

Adapté du roman de Seth Grahame-Smith, Pride + Prejudice + Zombies a changé deux ou trois éléments de l’intrigue et c’est le magazine anglais Empire qui nous les présente. Tout d’abord, le couple principal voit son alchimie transformée. En effet, de la jeune fille timide et peu sûre d’elle, la fille Bennet s’est transformée en une guerrière bad-ass capable de décapiter un zombie. Mr Darcy est décrit comme un mélange entre Colin Firth, Alex d’Orange Mécanique et Sean Connery dans Dr No. Si les dialogues n’ont été que peu modifiés par rapport au roman de 1813, le ton a été changé pour prendre un aspect plus guerrier.

Guerrier, il en est justement question avec le second personnage qui nous est présenté : Lady Catherine de Bourgh. Campée par la Reine Cersei de Game Of Thrones, Lena Hadley, le personnage sera radicalement différent de celui dont on se souvient de nos années lycées. Oubliez la vieille dame des précédentes adaptations et pensez la comme une guerrière borgne qui tranche à l’aide de katana. Selon le réalisateur Burr Steers, la présence de sabres japonais n’est pas incongrue. A l’époque du film, le Royaume-Uni est présent en Asie et s’il importait du thé et de l’opium, rien n’empêchait de rapporter des techniques de combat.

Un autre couple sera au-coeur de l’intrigue, Jane Bennet et Mr Bingley. Elle, incarnée par Bella Heathcote, restera dans l’esprit de la version de Jane Austen même si elle repoussera des hordes de zombies. Quant à son partner in crime, sous les traits de Douglas Booth, il passera une partie du film avec une carabine française sans savoir s’en servir.

La fin du reportage permet au réalisateur de promettre d’avoir respecté les grands thèmes du roman de Jane Austendes femmes fortes et de l’amour – tout en prenant des libertés avec le matériel d’origine.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En attendant de savoir quand Pride + Prejudices + Zombies sortira en France, on ne peut que regarder ce trailer et ces spots TV qui donnent une bonne idée de ce que ce film sera :

Balance ton commentaire

Suivez-nous sur facebook

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 34 autres abonnés