[CRITIQUE] “L’Armée des Morts”, réalisé par Zack Snyder

Enfin j’ai décidé de me lancer, et d’écrire des critiques sur les films de Zack Snyder, qui est tout simplement mon réalisateur préféré. Je ne vais pas trop vous parler de lui pour l’instant, puisque je le ferai dans un article une fois toutes les critiques terminées ! Bonne lecture, et en espérant convaincre ceux qui ont encore des doutes sur son immense talent (oui je vais faire le gros fan je vous préviens !).

L’Armée des Morts, c’est le remake du célèbre film de George Romero,Zombie“, sorti en 1978. C’est sans explications qu’un matin le monde se retrouve plongé dans l’apocalypse. La population disparaît peu à peu pour laisser place à une horde de morts-vivants assoiffés de sang et de chair fraîche. Après avoir miraculeusement réussi à s’échapper, un petit groupe de survivant se barricade dans un centre commercial.

MON AVIS

Confier le remake d’un film aussi célèbre que “Zombie” à un jeune réalisateur était un pari risqué, et les fans l’attendait armés au tournant. Mais au final, ce sera une sélection officielle au festival de Cannes en 2004, des critiques presses et spectateurs élogieuses, et donc par conséquent un putain de bon film d’horreur comme on en voit plus trop ces temps-ci. Et le premier point fort du film, c’est d’avoir su ne pas tomber dans les pièges du remake et de seulement reprendre le contexte pour ensuite se créer son propre univers et sa propre histoire.

Ils ont l’air blasés les pauvres, c’est pourtant cool la fin du monde

Et bien qu’elle soit différente de celle de l’original, l’histoire est toujours une belle critique sur notre société de consommation et si il y a une scène que l’on doit retenir c’est bien celle où nos chers survivants se “détendent” dans le centre commercial. C’est tellement drôle, et ça représente tellement bien la réaction qu’aurait chacun de nous même face à une telle situation, que c’est pour moi une des scènes cultes du film (parce que oui il n’y en a pas qu’une et qu’en plus la musique est trop cool). Alors pendant que j’y suis, je vais parler du côté humoristique du film parce que, comme dans tout film d’horreur qui se respecte, il y a toujours un petit côté série B qui se dégage (que ce soit voulu ou pas) et ici il est clairement assumé. Franchement entendre Ving Rhames balancer des phrases cultes toutes les dix minutes, et les situations improbables qu’emmène le contexte du centre commercial c’est juste du pur bonheur.

Je peux vous dire que la première fois que j’ai vu cette scène, et bien j’ai pas fait le malin

Mais assez rigolé, puisque “L’Armée des Morts” c’est avant tout un film d’horreur. Et de l’horreur je peux vous dire qu’il y en a un paquet. Bon alors moi je l’ai vu tellement de fois que l’effet de surprise n’y est malheureusement plus, mais si vous ne l’avez pas encore vu je peux vous dire que vous ne serez pas à l’aise devant certaines scènes. Zack Snyder a réussi à créer une ambiance complètement glauque, absolument malsaine, tout sauf rassurante, et cela débute au bout de dix minutes de film avec l’ouverture de porte la plus effrayante de l’histoire du cinéma et le tout atteint son paroxysme lors de la scène de l’accouchement, qui aujourd’hui encore me fout des frissons dans le dos, et qui est pour moi LA scène culte du film. En plus de cela, les zombies statiques de la version originale ont été remplacés par des zombies beaucoup violents, réactifs et nerveux, ce qui les rend bien plus effrayants. A ce jour, je crois que je n’ai pas revu des morts-vivants aussi convaincants que ceux de “l’Armée des Morts“.

Les cons, ils courent !

Et enfin, au niveau de la réalisation et bien là encore c’est du très bon. Cela a beau être son premier film, Zack Snyder nous donnait déjà un bel aperçu de son style, qui déplaît à certains et qui en fait rêver d’autres (comme moi), à coup de ralentis et de gros plans somptueux et maîtrisés, même si c’est clairement moins marqué que dans ses films suivant, et que celui-ci s’avère donc être son film le plus “normal” si on peut vraiment utiliser ce terme. Peut-être dû à la timidité du débutant. En tout cas pour un premier film il signe pour moi un chef d’oeuvre du cinéma d’horreur et un remake qui fait plus qu’honneur à l’original de part sa qualité et par ses nombreux clins d’oeils superbement emmenés.

note_star_5

Balance ton commentaire

Suivez-nous sur facebook

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 34 autres abonnés

Plus d'articles
The I-Land – Critique