[CRITIQUE] “La Cabane dans les Bois” réalisé par Drew Goddard

Pour une raison que je pense justifiée, j’avais il y a quelques temps de cela décidé de ne plus aller voir les films d’horreurs au cinéma, la qualité de ceux-ci laissant cruellement à désirer depuis quelques années. Les raisons qui m’ont poussé à aller voir La Cabane dans les Bois (premier film de Drew Goddard), ce sont ces critiques plutôt bonnes, la réaction positive des spectateurs et sa fin désignée comme “surprenante”. Je me suis dit que ça valait sûrement le déplacement.

La Cabane dans les Bois raconte l’histoire de cinq jeunes idiots qui ont encore choisis comme lieu de vacances une cabane paumée et isolée dans les bois. Sauf que cette cabane renferme bien des mystères et est en réalité sous le contrôle d’une émission de télé-réalité. (Rassurez-vous, aucun spoil là-dedans)

Ils ont toujours le sourire au moment de partir, mais ça va pas durer
MON AVIS
J’ai tellement entendu parler du film et des avis positifs qui en ressortaient que peut-être j’en attendais trop au final. Alors le film débute de la manière la plus basique qui soit pour un film du genre, c’est-à-dire par une présentation des personnages caractérisés par tous les stéréotypes possibles nous laissant aisément deviner lesquels crèveront et lesquels s’en sortiront. Mais si j’en parle c’est parce que le début est tout de même original sur un point, sa scène d’ouverture. Pas de scène mystérieuse, pas de gore, mais quelque chose d’inattendu qui d’entrée montre que le réalisateur est bien décidé à jouer avec nous.
Le sportif, la prude, le beau gosse intelligent, le drogué et la pouffe blonde. Tous les clichés réunis dans les bois

Par la suite le film se déroule encore de manière simple, suivant tout ce qu’on a déjà vu mais en laissant planer un doute, un mystère et c’est je pense dû au fait qu’on sache que toute l’histoire est orchestrée par une émission de télé-réalité. On sent bien que quelque chose est différent et que la suite annonce bien des surprises. La première heure de film est donc sympathique mais sans plus, car puant amèrement le réchauffé et manquant de rythme. On appréciera quelques scènes sanglantes et quelques sursauts mais rien de plus.

Vous êtes dans une cabane isolée dans les bois, une trappe s’ouvre de manière mystérieuse et donne sur une cave plongée dans le noir, que faite-vous? Bah vous y allez, logique !

Mais il se trouve que pour une fois, les clichés sont utiles et servent à l’histoire ! Et c’est sur la dernière demi-heure que le film démarre vraiment. Au moment où on croit que c’est fini on se rend compte que non seulement ce n’est pas le cas, mais aussi qu’on entre au coeur de quelque chose de complètement fou et presque incohérent avec le reste de l’histoire. Le film prend alors un côté fun et démesurément gore complètement assumé et maîtrisé comme on en voit dans les meilleures séries B. Seulement je trouve que ça ne rattrape pas la première heure où honnêtement je me suis ennuyé, d’autant plus que la fin est trop courte selon moi pour qu’on puisse vraiment l’apprécier.

Je sais pas quoi dire sur cette photo, alors je dirai juste que cette fille est jolie

En résumé je vais dire que La Cabane dans les Bois est donc bien un film surprenant, cassant avec les codes habituels et tentant quelque chose de nouveau et risqué. Je salue l’ingéniosité du scénario, mais la majeure partie du film est ennuyeuse et si la fin s’avère drôle et complètement folle cela ne suffit pas selon moi à en faire un bon film, aussi sympa soit-il.

★★,5

Balance ton commentaire

Suivez-nous sur facebook

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 38 autres abonnés