[CRITIQUE] « Halloween 2 » réalisé par Rob Zombie

halloween 2 affiche
Deux ans après le remake avec une approche totalement différente de l’originale, mais en étant tout aussi réussi, Rob Zombie remet le couvercle avec un second volet tout aussi déroutant et méchamment sanglant.

Michael Myers est un tueur psychopathe. Depuis ses dix ans, il croupit dans un asile psychiatrique. Devenu adulte, il n’a qu’une obsession : retrouver sa sœur Laurie. Échappé de l’asile, plus sauvage et terrifiant que jamais, Michael entame une traque jalonnée de cadavres…

Halloween 2 est le quatrième film signé par le chanteur, scénariste et réalisateur Rob Zombie. Zombie impressionne avec son univers totalement original et sans pitié. Son style de distingue d’autres réalisateurs de films de genre, il rentre profondément dans les choses et n’hésite pas à choquer avec une photographie sublimement gothique.

Avec ce remake, Rob Zombie ne garde que l’enveloppe corporelle du  boogeyman et décide de dépoussiérer la franchise culte en une toute nouvelle histoire psychologico-gore. Il s’est vraiment approprié le mythe pour en faire un Myers brutal avec néanmoins une certaine dose d’humanité.

La réalisation est parfaite et la photographie est surprenante, toujours dans un univers signé Zombie, Halloween 2 se révèle comme une très bonne suite à l’épisode précédent tout en oubliant pas les aficionados de gore et de sang qui gicle.

Cette nouvelle Laurie Strode est impeccable, toujours bien maîtrisée par son actrice Scout Taylor Campton. Elle habite son personnage et n’hésite pas à donner de la voix.

Ce remake et cette suite nous montre qu’on peut créer de nouveaux remakes originaux sans pour autant altérer l’œuvre originale de Carpenter.

Suivez-nous sur facebook

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 32 autres abonnés