Les films d’horreur de l’été 2014

top-4-horreur-ete

Comme chaque été, le cinéma de genre revient en force sur les grands écrans. Cette année oblige, ils seront de retour. Après l’efficace The Conjuring et le remake d’Evil Dead, découvrez les films d’horreur de l’été qui tenteront de vous faire frissonner.

American Nightmare 2 : Anarchy

Si la version cinéma du premier film avait laissé de marbre certains de ses spectateurs (en gros ils ont vu que le réalisateur s’était dopé au John Carpenter), sur le papier il avait de quoi faire saliver de nombreuses bouches. James DeMonaco a rectifié le tir et proposera aux spectateurs ce qu’ils ont toujours voulu voir… la menace dans la ville. D’après la bande-annonce, American Nightmare 2 tient bien son sous-titre anarchique. En attendant, il va falloir patienter encore quelques semaines pour voir s’il a appris de ses erreurs…

Un jeune couple va devoir survivre aux attaques d’une bande de motards en plein chaos.

Mister Babadook

Cela faisait longtemps que l’on avait pas vu de boogeyman au cinéma (on oublie Leatherface dans Texas Chainsaw 3D hein.). Voilà que Jennifer Kent transpose son étrange court-métrage : Monster, en un long-métrage efficace : Mister Babadook.

Si vous doutez encore de son efficacité, le film a remporté les prix du jury, du jury jeune, du public et de la critique au Festival international du film fantastique de Gérardmer. Alors, convaincus ?

Depuis la mort brutale de son mari, Amelia lutte pour ramener à la raison son fils de 6 ans, Samuel, devenu complètement incontrôlable et qu’elle n’arrive pas à aimer. Quand un livre de contes intitulé ‘Mister Babadook’ se retrouve mystérieusement dans leur maison, Samuel est convaincu que le ‘Babadook’ est la créature qui hante ses cauchemars. Ses visions prennent alors une tournure démesurée, il devient de plus en plus imprévisible et violent. Amelia commence peu à peu à sentir une présence malveillante autour d’elle et réalise que les avertissements de Samuel ne sont peut-être pas que des hallucinations…

Catacombes

 

Après le survival et le fantastique, cet été sera également celui du found-footage. As Above, so below, rebaptisé en France : Catacombes, est le troisième film de John Erick Dowdle. Le réalisateur de En quarantaine et de The Poughkeepsie Tapes va tenter de nous faire frémir une troisième fois en utilisant les catacombes parisiennes. Ce n’est pas la première fois qu’un film explore les sous-terrains parisiens, mais on peut tout de même lui donner sa chance. Comme si le genre était original… pff.

Deux explorateurs partent à la recherche d’un trésor dans les catacombes de Paris.

 

Délivre-nous du mal 

 

Mais que fait Eric Bana dans un film de genre ? Après avoir endossé le costume d’Hulk, l’acteur jouera un policier dans Délivre-nous du mal. Afin de mettre un peu d’originalité dans le pitch, (oui, un exorcisme, on en a déjà vu au cinéma), l’acteur sera en compagnie d’un prêtre. Une sorte de Sherlock Holmes avec un crucifix dans les mains. Délivre-nous du mal va t-il nous faire oublier L’Exorciste ? D’après les premières critiques, il semblerait qu’il soit le must-see de l’été.

A New York, le policier Ralph Sarchie enquête sur une série de crimes. Il s’associe avec un prêtre non conventionnel, spécialisé dans les rituels d’exorcisme. Tous deux vont lutter contre les possessions qui terrorisent leur ville.

Balance ton commentaire

Suivez-nous sur facebook

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 34 autres abonnés