L’Exorciste selon William Friedkin d’Alexandre O. Philippe – Critique

UFO Distribution

À la fois lyrique et spi­ri­tuel, ce docu­men­taire sur L’Exorciste nous plonge dans les pro­fon­deurs inex­plo­rées de la repré­sen­ta­tion men­tale de William Fried­kin, mais aus­si dans les arcanes du tour­nage du film et les mys­tères de la foi et du des­tin qui ont façon­né la vie et l’œuvre du cinéaste.

À l’occasion de la sortie du documentaire sur L’Exorciste, la rédaction vous propose une chronique de la rédac’ spéciale écrite par plusieurs rédacteurs.

Alexandre – William Friedkin selon L’Exorciste

S’il y avait une oeuvre du cinéma horrifique moderne qui mériterait un documentaire, ce serait L’Exorciste de William Friedkin. On rapporte un tournage maudit, avec une équipe de tournage terrifiée par les facéties de son réalisateur. Il y autant à dire sur le fond du film que sur sa forme. Dans L’Exorciste selon William Friedkin, le documentaire nous apprend que très peu de nouvelles choses. Pendant presque deux heures, le réalisateur américain se sauce de son intelligence tout en avouant ne pas comprendre la fin de son film (l’ironie!).

L’Exorciste selon William Friedkin est surtout une masterclass qu’un vrai documentaire. Un essai qui ne raconte rien de nouveau sur l’un des films les plus controversés du cinéma d’horreur. William Friedkin sait mieux que quiconque ce qu’il se passe dans son film, sans réellement le prouver.

Laura – “Le mec, il a saigné du nez sur un fond blanc, il demande trente mille euros.”

Considéré comme le film le plus effrayant pour beaucoup, L’Exorciste a indéniablement hanté des générations et marqué l’histoire du Cinéma. Alors quoi de plus excitant (on ne préfère pas savoir) qu’un documentaire sur un tel classique, qui plus est raconté par son réalisateur en personne ? Un penalty au foot par exemple, ça c’est excitant. En effet, “masterclass” résume assez bien ce qu’est L’Exorciste selon William Friedkin, non pas qu’on n’apprécie pas, mais ici la forme ne s’y prête pas.

Ce documentaire serait presque laborieux si Friedkin n’était pas un réalisateur plein de ressources, plein de culture nous dévoilant bon nombre d’inspirations, allant d’un film danois de 1955 (La Parole) au Caravage, en passant par Hitchcock. En ça (sah), L’Exorciste selon William Friedkin est une réelle analyse filmique, démontrant au passage que l’Horreur est un genre bien plus riche et complexe qu’il n’y parait.

P-S: Si comme moi vous n’avez jamais véritablement assimilé le prologue en Irak de L’Exorciste, rassurez-vous, W. Friedkin non plus.

Thibault – La Masterclass de Papy Friedkin

Un documentaire d’une heure cinquante, sur un film culte du cinéma de genre, dans l’idée ça fait rêver, non ? Eh bien, je m’adresse à vous, fans hardcore de L’Exorciste, foncez sur ce documentaire, tant il risque d’être à ce jour le plus fourni et le plus profond en analyse que vous trouverez sur ce monument du cinéma.

Malheureusement, le genre du documentaire, étant un genre où règnent ses propres codes, le terme de Masterclass serait plus approprié. En effet, ici nous avons simplement des images d’archives, avec William Friedkin ayant visiblement sniffé de la colle, posé sur sa chaise qui analyse l’intégralité du métrage, et en profite pour se faire une petite introspection.

Dans les faits, il n’y aucun problème à ça, malheureusement malgré la fulgurance d’infos, le documentaire pêche par son rythme totalement mou du fion. Tout cela aura beau être intéressant, si il n’y a aucun rythme, l’ennui se ramène vite dans la partie. D’ailleurs, c’est triste, quand on sait que William Friedkin fut un temps un réalisateur visionnaire, de voir qu’il n’est devenu qu’un Boomer aigri de plus, adepte du fameux mais casse-burnes : “C’était mieux avant”.

On assiste d’un coté à la déconstruction d’un mythe du cinéma, pour mieux en comprendre les ficelles, mais d’un autre à la lente agonie d’un réalisateur dépassé par son temps se paluchant une dernière fois devant le miroir, pour le plaisir des uns, et la consternation des autres.

L’Exorciste selon William Friedkin d’Alexandre O. Philippe – Critique
Conclusion
Alexandre
Laura
Thibault
Note des lecteurs0 Note
2.3
Note du film

Balance ton commentaire

Suivez-nous sur facebook

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 38 autres abonnés

VOTRE DOSE QUOTIDIENNE D'HÉMOGLOBINE DIRECTEMENT DANS VOTRE BOÎTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour être informé des dernières infos sur vos films d'horreur préférés !