[CRITIQUES SÉRIES] « Scream Queens » – Chainsaw (1×03)

Scream Queens 1x03

Les meurtres se poursuivent sur le campus et chacun essaye de surmonter la disparition de Chanel#2 et de Boone. L’enquête se poursuit pour savoir qui est le Red Devil.

Après un lancement difficile en termes d’audiences, Scream Queens se dévoile pleinement dans sa case horaire avec un troisième épisode intitulé “Chainsaw”. Que vaut vraiment cet épisode ? Réponse dans notre critique.

La semaine dernière, notre critique avait expliqué que Scream Queens était WTF, over-the-top et joyeusement foutraque. Cette semaine, on va vous expliquer pourquoi cette série est WTF, over-the-top et joyeusement foutraque. Non, bon, on rigole mais franchement, cette série d’horreur est un vrai régal. On est loin de l’ambiance sombre d’American Horror Story, du pessimisme ambiant au sein de The Walking Dead ou de la violence d’Hannibal. Scream Queens est faite pour que le spectateur s’éclate et c’est le cas. Pendant 42 minutes, on rigole sans interruption et c’est ce qui fait le charme de la série, mais aussi son principal défaut. Tout est conçu pour faire rire. Les dialogues sont ciselés et tranchants. On assiste à des scènes folles quasiment à chaque plan. Trois scènes sortent du lot cette semaine. Tout d’abord, celle où Jamie Lee Curtis dévoile sa machine à bruits afin de s’endormir. On sent que l’actrice prend un pied monstre à jouer cette directrice sadique et cruelle. La scène sert de prélude à une violence exagérément drôle. La deuxième scène provient probablement de la fraternité des garçons qui veulent venger la mort de Boone – au passage, la cause de sa mort est hilarante – sur un fond de Backstreet Boys, une scène totalement folle et caricaturale. Mais la meilleure scène reste celle de la confrontation entre Denise et Zayday. La première énumère des preuves à charges qui sont de la plus improbable à la plus probable avant de conclure sur une dernière preuve totalement WTF. Les deux actrices s’en donnent à coeur joie pour notre plus grand plaisir.

Mais, c’est ce côté WTF qui risque de perdre la série. Tenir un tel rythme et niveau de folie pendant 15 épisodes va être dur. Bien sûr, il y a des trouvailles telles que Chad lisant une lettre ou l’identité du père de Chanel#3. Tous les personnages ont été creusé et ont vu leurs storylines avancer. Il faut espérer que Ryan Murphy, qui aime faire cela, ne va pas se retrouver noyé sous les différentes histoires. La réalisation est toujours aussi bonne et fun avec des scènes d’action très chorégraphiées et marrantes. Même la réalisation est exagérée et poussée à l’extrême. L’épisode s’intitulant “Chainsaw”, il était à prévoir une forte présence de tronçonneuses et le public a été servi. L’hommage au film Texas Chainsaw Massacre est alors double. Lors de la promotion de la série, Ryan Murphy a expliqué que la série serait un mix entre Halloween et Heathers et c’est ce dernier qui a été mis en avant lors d’une scène opposant Emma Roberts et Lea Michele puisque la musique de fond est une version arrangée du morceau “Que Sera Sera” tel qu’il apparaît dans le film Heathers. Le casting continue à délivrer une prestation solide avec des réactions exagérées à outrance et du surjeu en continu. Le seul petit bémol vient d’Emma Roberts qui a une fâcheuse tendance à hurler ses lignes de dialogues. C’est Scream Queens mais quand même.

Scream Queens continue sur sa lancée et ne semble pas vouloir se calmer et c’est tant mieux.

Scream Queens - Chainsaw (1x03)
4

Conclusion

Scream Queens continue de jouer avec les codes de l’horreur et de l’angoisse pour proposer un épisode fun et 100% décomplexé.

 

Balance ton commentaire

Suivez-nous sur facebook

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 34 autres abonnés