[CRITIQUE] « The Collection », réalisé par Marcus Dunstan

the_collection_affiche

Le jeune homme Arkin, après avoir échappé aux griffes vicieuses d’un serial killer surnommé “le collectionneur”, doit se résoudre à aller sauver la fille d’un père fortuné, qui a été enlevée par ce fou dangereux.

Après la sortie du premier film directement en vidéo en 2010, la France va découvrir, le 10 juillet prochain, un nouveau volet de la franchise écrit par le duo Marcus Dunstan / Patrick Melton (Saw IV-V-VI-VII, Feast…), appelé The Collection. Retour sur le film étonnant après un premier film brouillon.

the collection_photo1

Les deux scénaristes renouent une nouvelle fois avec la torture porn et les pièges gore qu’ils avaient laissé après le dernier volet lamentable de la saga Saw. Avec cette nouvelle franchise, ils laissent libre court à leur imagination et promettent une vague d’hémoglobine sans nous bassiner sur les agissements du collectionneur. Le film est d’une réelle efficacité et surprend dès les premières minutes ; la photographie du film est très soignée, la bande-originale a davantage son petit effet dans la première partie du film et la scène d’ouverture est surement l’une des meilleures idées qu’on ait pu trouver après celle du film Le Vaisseau de l’angoisse. Les retournements de situations sont là et on ne sait pas où on nous emmène, un véritable labyrinthe macabre accompagné de ses morts toutes jouissives qui démontrera que la torture porn est loin d’être un genre enterré.

Concernant les acteurs, on y retrouve le principal du premier film, Josh Stewart, qui une nouvelle fois doit combattre ce mystérieux homme qui ne cesse de le tourmenter. En brochette féminine, la très jolie Emma Fitzpatrick marque de par sa force et son mental. Plus surprenant, Christopher McDonald possède un rôle dans ce film, l’acteur du très culte Requiem for a Dream n’hésite pas à rejouer dans le genre qu’il avait laissé depuis The Faculty.

the collection_photo2

Avec une fin épique et ingénieuse qui montre une fois de plus qu’une suite est possible, The Collection fait partie des suites qui réfléchissent aux erreurs antérieures pour faire frissonner les spectateurs à un niveau supérieur.

Retrouvez notre interview de Patrick Melton en cliquant ici.