[CRITIQUE SÉRIES] “Scream, la série” – Revelations (1×10)

scream

Après avoir vécu une véritable descente aux enfers, l’heure est venue pour Emma d’affronter le tueur face à face et de trouver les réponses à toutes ses questions.

Le moment que nous attendions tous est enfin arrivé. La première saison de Scream touche à sa fin avec ce dixième et dernier épisode intitulé Revelations. Un final qui prend une toute nouvelle signification puisqu’il coïncide avec la disparition de Wes Craven, réalisateur des quatre films de la franchise, décédé dimanche dernier des suites d’une tumeur au cerveau. La chaîne MTV a alors choisi de commencer ce dernier chapitre en rendant hommage à l’artiste. Après une saison plus que convaincante, cet épisode conclut-il Scream avec brio ? La réponse dans notre critique…

Avant toute chose, si l’on prend le temps de jeter un coup d’œil en arrière, la série nous aura tout de même offert de très bons épisodes mais il semblerait que le meilleur fut gardé pour la fin. Revelations commence là où l’épisode précédent nous avait laissé et se poursuit pour un dernier acte. Ce final est sans aucun doute l’épisode le plus riche en rebondissements et en frissons. Le tueur n’est désormais plus un simple second rôle ou une brève apparition, il devient le personnage principal.

Scream

Mis en scène par Jamie Travis, à qui l’on doit le pilote de la série, Revelations respecte à la lettre le schéma classique d’un final de Scream: tous les personnages se retrouvent dans un seul et même endroit (ici la maison de Brooke), laissant place aux doutes et aux courses poursuites à travers la maison pour notre plus grand plaisir. Les téléspectateurs se laissent entraîner dans un climax de plus de 20 minutes, sans temps mort. Une belle occasion de nous offrir quelques scènes très réussies.

Si, comme nous, vous connaissez les quatre films sur le bout des doigts, vous retrouverez sans aucun doute énormément de clins d’œils tout au long de l’épisode. Il existe d’ailleurs un véritable parallèle entre le final du premier film et celui de l’épisode. Emma, interprétée par Willa Fitzgerald, endosse parfaitement bien le costume de l’héroïne prête à tout pour mettre fin à ce cauchemar et devient la nouvelle Sidney Prescott. Brooke et Noah (Carslon Young et John Karna) deviennent les nouveaux Tatum et Randy, tandis que Kieran (Amadeus Serafini) n’est autre que Billy Loomis (à quelques détails près…).

Scream

Mais que dire sur la révélation finale ? Bien qu’elle soit quelque peu prévisible, elle reste tout de même très cohérente avec les neufs premiers épisodes et toutes les questions trouvent une réponse. Et c’est le principal. La confrontation tant attendue entre Emma et son bourreau est également très réussie et se conclut de la manière la plus fidèle qui soit. Mais les créateurs du programme ne s’arrêtent pas là et poussent le vice encore plus loin en dévoilant un dernier cliffhanger qui laisse libre court à votre imagination et à vos interprétations. La série permet alors de mettre en scène quelque chose qui n’avait encore jamais été fait dans les films.

Revelations conclut donc cette première saison avec un épisode très réussi et surtout très fidèle aux films de Wes Craven. Il nous incite à redécouvrir les épisodes précédents avec un autre œil pour analyser les moindres détails et les indices laissés au fil du programme.

Prenons notre mal en patience, la seconde saison n’arrivera qu’en 2016…

Scream, la série
5

Conclusion

Revelations conclut avec brio cette première saison de Scream en rendant hommage aux films de Wes Craven et en nous offrant un climax pleins de frissons et de rebondissements.

Balance ton commentaire

Suivez-nous sur facebook

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 34 autres abonnés