[CRITIQUE SÉRIES] « Fear The Walking Dead » – Captive/Sicut Cervus (2×05+06)

FTWD 2.5

Désormais séparé en deux groupes, les survivants font face à un ennemi dangereux tandis que l’espoir semble abandonner le navire.

Saison 2, Episode 5 “Captive”

Deux membres du groupe manquent à l’appel en ce début d’épisode. Logique puisqu’ils ont été enlevés par Connor, personnage apparu deux secondes à la fin de l’épisode 4 et visiblement destiné à être un méchant. Sauf qu’il n’a pas de charisme, il est lisse, creux, inexistant. C’est l’un des problèmes de Fear The Walking Dead, les personnages ne sont pas creusés. On aimerait rentrer dans leur esprit, les comprendre, les voir changer, évoluer. Au-lieu de cela, on suit des épisodes tendus en action mais finalement vides.

Ce cinquième épisode en est l’illustration parfaite. Le spectateur suit pendant 45 longues minutes des discussions à ne plus finir sur le passé, le présent et l’avenir. Chacun est convié à une grosse réflexion intellectuelle sur la vie et le nouveau monde sauf que cela ne tient pas debout. Depuis le début de la saison 2, la série tente de créer des cliffhangers mais ne les respecte pas. Un groupe de pirate attaque le bateau et enlève des occupants. Le spectateur attend quoi ? Du thriller, de l’horreur, de la bagarre. Tout sauf des réflexions sur le fait que le monde n’est plus comme avant et qu’on ne reviendra jamais à l’avant-Apocalypse.

Faire un bilan dans une série de survie est primordial mais pas à ce moment-là. C’est complètement absurde de rompre la tension et la violence ambiante par de la réflexion. On aurait dû faire ce point avant ou après le sauvetage mais pas pendant. Connor avait l’opportunité de devenir un méchant en puissance, une sorte de Gouverneur 2.0 mais finalement il sera un gars là par hasard destiné à user de la pellicule sans plus.

Les scénaristes de Fear The Walking Dead avait une possibilité d’enfin inverser la vapeur et de proposer un show digne de son aînée. Mais ce sont des auteurs qui pensent qu’en-cas d’attaque zombie, on reste chez soi à jouer au Monopoly alors changer la série ? Un rêve. Ils avaient une autoroute pour introduire de vrais méchants, une vraie direction à l’ensemble et finalement, le spectateur se retrouve sur un chemin de campagne emplie de nids de poule et de bosses.

Néanmoins, l’épisode a un aspect positif : Madison. Tout comme Nick qui a su évoluer et changer, Madison a droit au même traitement. De femme “faible“, elle devient chef et sait se faire respecter. Elle se démène pour que tous survivent dans ce nouveau monde.

Ce cinquième épisode continue de faire tourner en rond cette saison qui est condamnée à décoller – si elle décolle un jour – qu’après sa pause de mi-saison.

FTWD 2.6

Saison 2, Episode 6 “Sicut Servus”

Il reste un épisode à cette première partie de saison et il est grand temps de se rendre à l’évidence : cette première partie était une copie de la saison 1. Dans la première saison, Fear The Walking Dead présentait un nouveau monde et un groupe de personnes destiné à trouver un refuge. Tout ce chemin pour mener au cliffhanger de fin : le bateau de Strand. La saison 2 a le même but : emmener tout le monde en sécurité et cela passera par un cliffhanger qui se produira vraisemblablement dans l’épisode 7.

La première partie tournait donc autour d’un même but : atteindre la terre ferme. Bien sûr, il y a eu des obstacles sinon le spectateur serait mort d’ennui mais rien de bien méchant. Ce sixième épisode ressemble à un remake cheap de l’arc de la ferme dans la saison 2 de The Walking Dead à ceci prêt que la ferme est au Mexique. Si sa présence a un but, il faudra attendre la fin de l’arc pour juger mais globalement cet épisode ne donne pas confiance.

Strand retrouve son ami qui est malade. Cette maladie va impacter l’homme de marbre et va le changer tant dans ses rapports avec l’Humain qu’avec le nouveau monde. L’arrivée à la ferme présente un changement bienvenue dans la dynamique du groupe malheureusement le twist autour de la propriétaire, Celia, est déjà vu. Comme Connor, le pirate de l’épisode précédent, elle semble destinée à ralentir le groupe sans réelles motivations.

Avant-dernier épisode de la première partie de cette saison 2, ce sixième épisode confirme que Fear The Walking Dead coule d’un point de vue scénaristique et qu’un renouveau serait bienvenu.

Fear The Walking Dead - Captive/Sicut Cervus (2×05+06)
  • Episode 5
  • Episode 6
2.3

Conclusion

Après un bon début, Fear The Walking Dead reproduit le schéma de sa saison 1, se permet de copier son aînée sans essayer de s’en écarter et prépare le terrain pour un final qui n’arrive que trop tardivement.

Balance ton commentaire

Suivez-nous sur facebook

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 38 autres abonnés