[CRITIQUE SÉRIE] “Ash vs Evil Dead” – 1×01

ash-vs-evil-dead-1x01

Ash est de retour ! 30 ans après son dernier combat contre les Deadites, le terrible tueur de monstres Ash Williams réveille le mal dans un acte d’inconscience, ramenant les Deadites dans sa vie encore une fois.

On ne l’attendait plus. Après des années de rumeurs, de scripts avortés et des projets divers, Sam Raimi décide avec Ash vs Evil Dead, de remettre sa saga mythique sur le devant de la scène en proposant une suite à L’Armée des Ténèbres, 3e film de la série sorti en 1992. Mais cette fois, le retour de la franchise ne se passe pas au cinéma mais en série TV, chapeautée par Sam et son frère Ivan, les deux têtes pensantes de la trilogie originale. Cette longue attente a-t-elle valu le coup ? Réponse dans notre critique.

Pour ce premier épisode réalisé par Sam Raimi lui-même, les amateurs de la trilogie sont en terrain connu et ce, dès les premières minutes du show tant l’univers des films est respecté à la lettre. On retrouve bien sûr Bruce Campbell dans son rôle de Ash Williams qu’il ne quittera donc jamais, et c’est tant mieux. Enchaînant les gaffes dignes d’un cartoon et les répliques débiles au kilo, Campbell nous prouve encore une fois que personne ne pourrait mieux être dans le rôle que lui, même après toutes ces années. Ses nouveaux compagnons ne sont pas en reste non plus avec en premier lieu Ray Santiago (Time Out) qui joue le rôle de Pablo, un homme croyant au pouvoir héroïque de Ash, et Kelly, interprétée par Dana DeLorenzo (A Very Harold & Kumar 3D Christmas), qui semble avoir un lien particulier avec le Necronomicon, le livre des morts. Tous deux sont les collègues de travail de Ash et se voient, malgré eux, contraints de le suivre dans son périple contre les forces du mal.

Ce n’est pas la seule nouveauté apportée dans la série puisque l’épisode se concentre désormais sur deux points de vues parallèles et bien distincts. Tout d’abord, celui de Ash, dans la pure tradition des films, où il va devoir faire face à ses peurs pour contrer le retour des Deadites à l’aide de ses partenaires, mais s’ajoute un autre point de vue beaucoup plus sérieux, où l’on suit Amanda, jouée par Jill Marie Jones, une policière locale qui va assister au meurtre de son collègue par les créatures démoniaques que Ash a réveillé. L’apport de ce ton moins grand-guignol avec Amanda est très agréable car il permet de calmer le rythme effréné des scènes d’action mais surtout de pouvoir privilégier le suspense et le frisson dans des séquences bien plus effrayantes (mais ne vous attendez pas à des sommets de l’angoisse non plus). Si pour le moment, on ignore les vraies raisons de la présence de cet arc narratif, mis à part les Deadites, il y a fort à parier que nous en saurons plus dans les épisodes à venir.

Soyez tout de même rassurés, que cela soit pour l’arc de Ash ou de Amanda, le gore est très présent et est efficace comme il le faut. Les mises à mort sont sanglantes et absurdes et le design des quelques monstres que l’on voit durant cet épisode est toujours aussi bluffant et terrifiant. Toutes les scènes de combats sont savamment orchestrées et, Evil Dead oblige, certaines idées de mise en scène et de répliques sont toutes plus badass les unes que les autres, surtout avec le charisme inégalable du personnage de Bruce Campbell. On peut cependant reprocher l’usage assez fréquent des effets numériques pour les giclements de sang par exemple mais, pour être honnête, on y fait finalement assez peu attention compte tenu du ton décalé de la série et le fait que les effets en prothèses sont également très présents, pour notre plus grand plaisir.

Bénéficiant d’une durée exceptionnelle de 40 minutes (contre 30 pour les épisodes à venir), Sam Raimi a pu nous offrir avec ce pilote de Ash vs Evil Dead le quatrième film dont nous rêvions depuis tant d’années. Mieux, toute cette attente lui a permis de peaufiner et de moderniser son univers pour l’exploiter au maximum,  en réussissant a y incorporer des nouveautés bienvenues qui rajoutent une bouffée d’air frais à la saga. On a hâte de découvrir la suite des aventures burlesques que nous réserve Raimi et sa troupe, d’autant plus que la Saison 2 a d’ores-et-déjà été confirmée par la chaîne Starz. Ash est de retour, et il compte bien rester pour longtemps… “Groovy !”

En attendant la diffusion du prochain épisode samedi prochain, nous vous laissons avec la bande-annonce de celui-ci, intitulé “Bait” .

Ash vs Evil Dead
5

Conclusion

Un excellent premier épisode, sans aucun temps mort et rempli de gags et de gore, qui va satisfaire les fans de la saga tout comme les personnes non-initiées. Le vrai Evil Dead 4 que l’on attendait tous est enfin là.

Balance ton commentaire

Suivez-nous sur facebook

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 38 autres abonnés