[CRITIQUE] “Circle”, réalisé par Aaron Hann et Mario Miscione

Circle poster

50 personnes en cercle doivent s’éliminer une par une jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’une.

Tous deux réalisateurs de The Vault, une websérie entre Lost et CubeAaron Hann et Mario Miscione nous plonge une nouvelle fois dans le côté obscur des hommes et de la société. Leur film Circle (Le Cercle) est arrivé sur Netflix ce mois-ci et il vaut le coup d’oeil.

Dès les premières secondes, Circle donne le ton. Les morts, il y en aura. Ils sont 50 et il ne doit en rester qu’un seul ! Cruel dilemme. L’intérêt du film réside dans la caractérisation de ses personnages : ils reflètent tous la société d’aujourd’hui : hommes, femmes, jeunes, vieux, politiques, curés, homosexuels, noirs, jaunes… Qui méritent de mourir, qui doit survivre ? Le spectateur ne peut s’empêcher de réfléchir à ce qu’il aurait fait s’il était parmi ces gens.

the circle film 1

Huis-clos novateur, Circle dégaine avec intelligence les ficelles du genre en tenant sur un seul axe sans fatiguer. Miroir de la société, le film se penche sur les problèmes actuels en laissant chaque personne sur un pied d’égalité.

Les petits films indépendants ne devraient pas se cacher. Circle bénéficie d’une mise en scène habile, jouant sur les sens, et triomphe avec un twist final dérangeant qui ne vous laissera pas de marbre. Qui vous a dit que tuer était facile ?

Circle
4

Conclusion

Circle est un premier film réalisé de main de maître. Un duo à suivre pour un film qui ne vous laissera pas indifférent.

Balance ton commentaire

Suivez-nous sur facebook

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 34 autres abonnés