J’ai passé une nuit dans une maison abandonnée avec une équipe paranormale

No Comment

Le CinemaClubFR n’est pas qu’un site qui décrypte les films d’horreur. Il tente également de vous proposer des contenus originaux en rapport avec vos passions. Après notre interview d’une médium sur les films paranormaux, je (le rédacteur du site ndlr.) me suis demandé ce que c’était de participer à une enquête paranormale avec des enquêteurs de ma ville. Cet article raconte comment j’en suis arrivé là.

Tout d’abord, ce n’est pas évident de trouver des groupes d’enquêteurs du paranormal dans le Pas-de-Calais. En feuilletant le journal local (La Voix du Nord, pour ne pas les citer), j’ai découvert une interview d’Alexandre, le fondateur du groupe G.I.P (pour Ghost Investigation Paranormal), qui traitait de ses affaires et de comment il en était arrivé là.

contrat

Après des échanges téléphoniques et plusieurs rendez-vous avec Alexandre, il me propose de venir enquêter avec son groupe, fraîchement renouvelé, dans une maison habité par un couple et ses deux enfants. Je vous avoue que lorsqu’on est entré dans cette maison, une sensation désagréable a pénétré tout notre corps. L’équipe tente d’en savoir plus sur les phénomènes ressentis par les propriétaires et le constat me fait racler la gorge : grincements, des cris sont entendus en pleine nuit… Je commence à me demander dans quelle galère je me suis encore foutu.

Nous repartons afin de prendre des forces et Alexandre m’explique comment se protéger des mauvais esprits. Il me prête sa croix et me donne un sachet de sel. Je ne crois pas en ces gris-gris, mais les avoir à porter de main me rend moins nerveux.

C’est l’heure d’installer le matériel. Les caméras de surveillances sont placées dans les endroits où des phénomènes paranormaux se sont produits, et dès lors que la lumière est éteinte le silence doit être le plus total.

installation GIP
Installation du matériel dans la maison abandonnée. (l’électricité venait de la maison voisine)

Alexandre et Pierre-André partent inspecter les moindres recoins de la maison, moi je reste au PC de contrôle des caméras de surveillance avec Grégory. Deux sensations sont présentes, la peur et l’envie que quelque chose se passe. Et il s’est passé des choses… Nous voyons à travers le PC de contrôle qu’Alexandre reçoit une gifle, et Pierre-André se retrouve avec deux grosses traces rouges dans le dos (voir photos). Je suis devant un fait, ces événements sont inexplicables. Je me liquéfie.

TRACES gip
A gauche, Alexandre après s’être pris une gifle. A droite, Pierre-André et ses traces dans le dos.

L’enquête se termine aux alentours de 5 heures du matin, tout le monde est fatigué et nous remballons très vite en annonçant aux propriétaires que l’examen minutieux des vidéos sera fatidique. Mais après analyse, les seuls faits inexplicables sont la gifle d’Alexandre et les traces dans le dos de Pierre-André. Nous ne pouvons pas conclure que la maison est hantée.

Une semaine plus tard, nous nous rendons dans la maison d’à côté qui est abandonnée. Pour moi, le niveau monte d’un cran. Rien n’est plus effrayant que d’être enfermé dans une maison qui n’est pas habitée… qui plus est dans le noir complet.

La vidéo ci-dessous retrace notre parcours dans cette maison abandonnée. Les faits révélés dans cette vidéo sont réels et aucun effet de mise en scène n’a été ajouté.

Je remercie Alexandre et toute son équipe pour leur accueil et leur bienveillance. Bien qu’ils soient des enquêteurs « amateurs », ce fût un immense plaisir d’enquêter avec eux. Une chose est sûre, je ne suis plus sceptique.

 

Balance ton commentaire

Back
SHARE

J’ai passé une nuit dans une maison abandonnée avec une équipe paranormale