[CRITIQUE SÉRIE] « The Mist » – Fin de saison (Saison 1)

No Comment

La tension atteint son maximum au sein du centre commercial tandis que le groupe découvre des réponses quant à l’origine de la brume.

Après 10 épisodes, The MistBrume en VF – a conclu sa première saison. Il est temps de dresser un bilan de cette production signée Spike TV.

Après un double-épisode introductif plutôt de bonne facture puis une mi-saison assez mauvaise, on était assez inquiet quant à la capacité de la série à sombrer au fond d’un océan de mauvais goût. Fort heureusement, la série n’a pas essayer de se saborder plus qu’au départ, elle a simplement décidé de rester au même niveau. La faute a une écriture désastreuse. Clichée, extrême et peu cohérente au possible, elle se retrouve combinée à un ennui profond. Si le roman de Stephen King était une analyse de l’humain pris au piège, la série n’en rappelle en rien le matériel originel. Les gens sont coincés dans un centre commercial, cerné par une brume mystérieuse ? Évoquons pèle-mêle viol, inceste et religion. Un joyeux bordel scénaristique qui a fini par couler la narration et le casting. On sent une roue-libre totale dans la gestion du show. Une envie de ruiner son propre programme.

Au-moins, la série peut remercier son équipe d’effets spéciaux car ceux-ci sont excellents. Gore et violents à souhait, ils redressent la barre. Le sang gicle et semble réel. Mention spéciale à de délicieuses créatures cavalières qui, si elles semblent être un croisement entre Aragorn et Batman, permettent de passer un excellent moment. Malheureusement, il manque une chose majeure de la bibliographie de Stephen King : l’humanité. Le prolifique a toujours eu à coeur de placer l’humain au centre de ses écrits. Dans Under The Dome, la survie primait sur l’explication du dôme. La série de CBS, malgré ses égarements, avait compris cela. Shining, Carrie, Misery, Ça ou encore La Tour Sombre mettent en avant les humains avant le Mal. Ici, ils ne servent qu’à meubler le vide, un exploit !

The Mist a.k.a. Brume est disponible sur Netflix France pour les plus courageux.

Balance ton commentaire

Back
SHARE

[CRITIQUE SÉRIE] « The Mist » – Fin de saison (Saison 1)