[TEST JV] « Babysitter Bloodbath » – Un slasher comme si vous y étiez

bloodbathVHS3

Babysitter Bloodbath est un jeu Pig Farmer Productions qui vous met dans la peau d’une babysitter qui va vivre une nuit cauchemardesque puisqu’elle deviendra la proie d’un boogeyman. Il faut savoir que le tueur devait être Michael Myers mais l’idée fût abandonnée pour des problèmes de droits, donnant l’occasion à Pig Farmer Productions de créer son propre psychopathe sans véritable background à part un attrait pour le meurtre d’adolescents.

Vous êtes donc dans la peau de Sarah (vous aurez le droit à une blague sur Sarah Michelle Gellar pendant votre aventure ne vous inquiétez pas), une jeune fille qui doit garder le jeune Billy pendant que les parents de celui-ci vont dîner. Évidemment le mioche devient vite énervant et va vous faire tourner en bourrique à réclamer dix milles choses et s’amuser à voler un papier sur lequel se trouve le numéro du garçon qui vous plaît. Tout un programme. Le but du jeu étant de résoudre les différentes « énigmes » pour avancer en ayant toujours en tête que le tueur peut débarquer. Vous le savez mais Sarah l’ignore…

babysitter

Dans Babysitter Bloodbath tout repose sur l’ambiance. La musique jouée lorsque Sarah a l’impression d’être observée est angoissante et le fait de ne pas savoir quand le tueur va attaquer alors que vous marchez dans la maison fout la pression. Le côté slasher adolescent est également très présent dans les dialogues qui font références à la pop-culture des années 90′ ou situations typiques de ce genre de films : le bruit qui se révélait être un type qui vous faisait une sale blague en se cachant dans les buissons, le téléphone qui sonne avec personne sauf des bruits de respiration à l’autre bout du fil etc…

Dans un hommage aux jeux playstation Resident Evil ou Silent Hill les graphismes possèdent des similitudes volontaires tout comme les éléments du gameplay. En effet par défaut (car vous pouvez choisir la 1ère personne) la caméra est fixe et change en fonction des pièces. Vous avez également accès à un menu pour fusionner des objets et gérer vos armes pour affronter le boogeyman.

babyCar il faudra évidemment échapper au psychopathe et c’est là que ça se corse. Déjà car Sarah est difficilement jouable (même si ce n’est pas impossible de se déplacer) mais aussi parce que le psychopathe sort de nulle part et vous laisse peu de temps pour souffler. De plus il faudra énormément de patience pour réussir à éliminer le tueur à la manière d’un film d’horreur après avoir usé toutes vos armes sur lui.

Trop en révéler serait dommage car comme vous l’avez compris Babysitter Bloodbath repose beaucoup sur l’effet de surprise. C’est pour cela que les screens de l’article ne vous montrent pas le tueur et que le CinemaClub vous invite à sauter sur ce jeu ne pesant que 170Mo et totalement gratuit. Comptez une bonne heure de frissons.

Babysitter Bloodbath
3.5

Conclusion

La critique se suffit à elle-même : sautez sur ce petit bijou qu’est Babysitter Bloodbath.

Suivez-nous sur facebook

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 32 autres abonnés