[CRITIQUE] « Prometheus » réalisé par Ridley Scott

No Comment

Ceux qui ont lu ma critique du premier « Alien » ne seront donc pas surpris de désormais lire ma critique de « Prometheus », nouveau film réalisé par Ridley Scott à qui l’on doit aussi « Gladiator » ou plus récemment « Robin des Bois ». Prometheus marque le retour du réalisateur à la Science-Fiction, un film qui a su se faire attendre et qui est resté mystérieux jusqu’au bout, pour notre plus grande joie !

Un couple d’archéologue découvre un indice qui pourrait les emmener à découvrir les origines de la Terre. Démarre alors un long voyage de deux ans, à bord d’un vaisseau du nom de Prometheus, qui va les mener vers une lointaine planète peu accueillante. Ils étaient loin d’imaginer ce qui les attendait, et encore moins que le sort de l’humanité dépendrait d’eux.

Le vaisseau Prometheus (oui je suis en manque d’inspiration pour la légende de la photo)

MON AVIS

Encore un film qui se sera fait attendre ! Mais au final j’aimerai vous dire que c’était une attente qui valait le coup et ce pour plusieurs raisons. Alors pour débuter je vais bien sûr commencer par parler d’Alien. Longtemps annoncé comme une préquelle je l’ai personnellement vu et perçu comme un tout nouveau film, et bien qu’il y ait d’énormes similitudes qui sont de mon point de vue plutôt des gros clins d’oeils superbement emmenés (que je tairai pour vous laisser toute la surprise de les découvrir), Prometheus est  pour moi un film à part entière qui serait plus une réinvention totale de l’univers d’Alien mais qui emmène une toute nouvelle mythologie, et donc une nouvelle histoire. Après si suite il y a, on peut encore être surpris et toutes les suppositions et interprétations sont possibles.

Noomi Rapace, révélée dans Millénium, héroïne aux multiples ressources

Mais laissons Alien de côté, et revenons-en à notre sujet principal. Le film démarre sur une scène d’ouverture mystérieuse (et si vous me lisez souvent vous devez avoir compris que j’adore ça) et il n’y a selon moi rien de mieux pour entrer dans un film. Et oui, le mystère ça passionne. Cette scène d’ouverture montre également deux des principales qualités du film, soit une photographie finement travaillée aux couleurs sombres peu rassurantes, et des effets spéciaux à couper le souffle ! Autrement dit, vous pouvez être sûrs d’en prendre pleins les yeux et encore plus si vous faite le choix de le voir en 3D (qui ne révolutionne rien, mais qui est agréable je tiens à le dire).

Encore une fois, Michael Fassbender montre toute l’étendue de son talent. Un grand acteur je vous dis

Maintenant l’histoire, je tiens à rappeler que les plus grands films n’ont pas forcément toujours les histoires les plus originales, mais de très bons scénarios. Et si Prometheus a bien un point fort, c’est justement son scénario. A la fois sombre et glauque, tout en jouant avec les nerfs du spectateur grâce à une montée en tension des plus efficaces. Ajoutez à cela un sentiment de claustrophobie magnifiquement exploité, notamment sur la fin du film, et vous êtes sûrs de rester scotchés à votre siège pendant 2h. J’avais peur que le film traîne en longueurs, mais j’ai été agréablement surpris par le rythme qui est juste excellent, à tel point que je n’ai pas vu le temps passer tant j’étais pris dans l’action.

Charlize Theron, excellente dans son rôle de beauté froide

Et je ne vais pas m’arrêter avec les qualités puisque le casting est tout simplement parfait. Il n’y a rien à redire, et je vous avoue même que je verrai difficilement d’autres acteurs remplacer ceux du film, alors qu’il m’arrive parfois d’y penser. Noomi Rapace est tout simplement excellente (mais ça elle l’avait déjà prouvé dans le « Millénium » suédois), Michael Fassbender montre encore plus à quel point il est un grand acteur, et même si on pourrait reprocher à son personnage d’être un peu trop en retrait Charlize Theron est excellente dans son rôle de beauté froide. Difficile de ne pas succomber.

Que serait un bon film de SF sans nouvelles technologies? Ici les « Louveteaux »
Quelques petits détails qui peuvent rebuter les plus difficiles c’est que bien que le film ait une fin, on nous laisse sur une ouverture pour une suite et avec tout de même quelques questions en tête. Incohérences ou volonté de la part de Ridley Scott pour préparer sa suite c’est à vous de juger, mais pour moi il signe ici un chef-d’oeuvre et je n’exagérerait pas en disant que c’est le meilleur film de Science-Fiction que j’ai vu depuis très longtemps. De l’excellent cinéma comme il est bon d’en voir de temps en temps, mêlant divertissement et qualité et vous ne nierez pas qu’à l’ère des blockbusters c’est quelque chose de rare. Prometheus est donc mon deuxième gros coup de coeur de cette année !
★★★★★

Balance ton commentaire

Back
SHARE

[CRITIQUE] « Prometheus » réalisé par Ridley Scott