Que vaut le premier épisode de la saison 9 de The Walking Dead ?

No Comment

Rick et ses alliés se rendent à Washington, D.C., pour récupérer outils et matériels pour améliorer leurs conditions de vie.

Après neuf saisons, il est temps pour The Walking Dead de se renouveler. Cela passe par un nouveau showrunner en charge de l’écriture des épisodes, une showrunneur en l’occurrence, Angela Kang, un renouvellement du casting (avec des départs prévus et d’autres imprévus) et surtout un seul objectif : faire remonter les audiences. Depuis la saison 6, celles-ci ont plongé dangereusement. Même si AMC n’envisage pas de débrancher sa poule aux oeufs d’or, un changement de cap est nécessaire. Ce renouveau est le coeur du premier épisode de la neuvième saison titré, assez logiquement, « A New Beginning » (« Un Nouveau Départ« ).

S’il est encore trop tôt pour juger de l’ensemble du travail accomplit par Angela Kang, seule auteure de cet épisode, on note que la série a décidé de se transformer. Cela passe par un saut dans le temps. On n’en est pas au point de voir un Rick âgé comme Carl le fantasmait, mais on constate rapidement qu’entre 18 mois et deux ans se sont écoulés depuis la fin de la saison 8. Cela permet de retrouver chaque faction dans des décors familiers mais réparés, propres, chaleureux. On a effacé les traces de la guerre contre Negan. Des couples se sont formés, d’autres se sont consolidés, il y a même eu des naissances. Mais aussi des ruptures. Dans la lignée directe des dernières minutes de la saison précédente, Rick voit son autorité contestée par une partie de sa communauté. Une prise de pouvoir a lieu entre les trois communautés : Alexandria, la Colline et l’Usine. Rick a placé dans chaque zone un allié mais cela n’est plus suffisant. Sa décision d’épargner Negan n’a clairement pas eu l’effet escompté.

Après une ouverture sympathique mais pas exceptionnelle, l’épisode présente le groupe en voyage à Washington pour récupérer du matériel. Un moment fort bien géré et monté avec tension, zombies de plus en plus décatis (le travail des équipes de Greg Nicotero est magistral) et clins d’œils à des classiques du genre. L’intelligence d’Angela Kang est d’avoir compris que les spectateurs n’ont pas besoin d’être guidés dans les explications. Il se passe cela car c’est ainsi. C’est naturel, pas de discussion, on passe à autre chose. Cette séquence ne sert qu’à montrer la précarité de la situation de chacun et surtout les dangers du monde ambiant. Ses conséquences se feront entendre tout au long de la saison. On note un retour en force de personnages jusqu’ici effacés comme Michonne, Judith ou encore Daryl. Mais le coeur de l’épisode est Maggie. Elle retrouve sa stature d’avant-Negan, celle de femme forte, déterminée et impitoyable dans ses décisions. C’est ironique de voir un tel retour de ce pilier de la série quand on sait que Lauren Cohan, son interprète, quittera la série d’ici à la trêve hivernale.

S’il y a du positif dans la structure et l’écriture de cet épisode, The Walking Dead n’oublie pas ses défauts et propose toujours des scènes de dialogues peu utiles ou trop longues. Néanmoins, on sent que la série a entendu ses fans, a pris conscience de la longueur des ses saisons (10 épisodes permettraient de proposer un show rodé) et surtout que sa petite sœur, Fear The Walking Dead, a pris sa place de survival zombiesque de référence. On sort de ce premier épisode avec le sentiment d’avoir visionné un soft reboot de la série avec une volonté de redorer son blason et de faire oublier sa guerre et ses multiples errements. On attendra de voir la direction prise après le départ de certains piliers historiques mais on a probablement là le meilleur épisode depuis la saison 6. Il n’aura fallu que 4 ans pour le faire…

The Walking Dead est diffusé chaque dimanche soir sur AMC et le lundi en US+24 via OCS.

3.8

Conclusion

Au bénéfice d’un saut dans le temps, The Walking Dead se transforme en douceur devant et derrière la caméra pour se recentrer sur l’essentiel : la survie d’une communauté avec sa pluralité de personnages et d’opinions.

Une surprise à l’aube d’une renaissance ?

Balance ton commentaire

Back
SHARE

Que vaut le premier épisode de la saison 9 de The Walking Dead ?