LA PLAYLIST | #1 | Freddy Krueger, Les Griffes de la nuit

No Comment

LA-PLAYLIST-DE..

Freddy Krueger est resté longtemps un fantasme de gamin pour moi. Inaccessible, mes parents ont durant des années empêchés que mes yeux puissent se poser sur ce classique de l’horreur pourtant loin d’être vierge ! Pervertis par Chucky à l’âge de 6 ans, apeurés par Pennywise à l’âge de 9 ans ou encore écarquillés par un Leatherface à celui de 10. Ce ne sera qu’à mes 16 ans que Les Griffes de la Nuit viendront m’entailler l’âme, rien de plus normal donc que je débute donc cette nouvelle chronique par ce personnage qui cette année, fête ses 15 ans pour moi !

Sans plus attendre, voici les 5 morceaux qui, pour moi, représentent au mieux Freddy Krueger dans sa beauté, noirceur et décadence !

Shredder’s Suite Theme – TMNT/John du Prez (1990)

Forcément, prendre un thème d’un autre grand méchant pour illustrer une des plus grandes figures des monstres connues c’est facile vous allez me dire ! Mais non ! Si j’ai débuté par ce choix c’est déjà que ce thème est une tuerie, un véritable plaisir de bout en bout qui ne s’arrête que lorsque la musique s’arrête. De deux, écoutez simplement la noirceur qui s’échappe de ce titre composé par John du Prez ! Dès les premières notes nous sommes dans l’ambiance, percussions qui annoncent l’arrivée, la lourdeur puis les riffs de guitares, sombres, sans détails laissant place à un son strident, court, rapide, comme un coup de griffe ! Puis survient la suite, plus rapide, plus entraînante et annonçant un mal qui est là et qui à chacun de nos pas pourrait nous tomber dessus. L’accélération ne s’arrête cependant pas là, le tempo coupe le souffle, nous halète, nous savons que nous avons rencontrer le mal puis peu à peu la tension redescend mettant fin à cette rencontre. Nous respirons, enfin… mais pour combien de temps ?

Un – deux… Freddy te coupera en deux…

Sleepless – Anathema (1993)

Impossible de parler musique liée à Freddy sans penser à Sleepless de Anathema et le Doom Métal dans sa globalité. Le titre possède ici cette puissance et ce côté déprimant que peut comporter un personnage comme Krueger. Pourtant, et malgré le nom de la chanson, sans sommeil en français, tout pousse à s’endormir. Peut-être à cause de ces sons lourds et sourds qui s’entrecoupent de guitares plus acérés et tranchantes. La voix n’est pas en reste dans cette cause, accompagnatrice elle est toute autant torturée, ne facilitant que notre sommeil. Pourtant nous restons éveillés, la beauté de Sleepless poussant à aller au bout et surtout ce final annonciateur de cette voie unique, sans issue, le sommeil…

Trois – quatre… Il t’attrapera…

Sweet Dreams – Emily Browning (2011)

Il était incontournable de ne pas inclure Sweet Dreams dans les 5 titres musicaux qui collent au mieux à Freddy Krueger. Vous n’aurez pourtant pas le droit à la sempiternelle version de Manson, encore moins à celle de Eurythmics mais celle chantait par Emily Browning et sa voix des plus douces et tendres… Bien sûr le choix n’est pas anodin, le doux rêve n’ayant comme futur que de devenir ce violent cauchemar concocté par le célèbre croque mitaine. La douceur de cette reprise dégage une ambiance dérangeante, ne permettant pas à celui qui s’est perdu dans les songes et bras de Morphée de trouver un repos calme et serein. Une mélancolie certaine s’empare de nous, le rêve se transforme et peu à peu, la gravité prend le pas sur la légèreté et l’éclairci devient obscurité. Le rêve n’est plus, le cauchemar est là devant nous et sa porte s’ouvre peu à peu…

Cinq – six… Prend ton crucifix…

Hate Me ! – Chidren of Bodom (2000)

Impossible de s’arrêter à présent et le retour se trouve anéanti, à jamais… Hate Me ! serait une chanson parfaite pour l’entrée d’un Freddy Krueger. Un départ tonitruant, aiguisé par des guitares saturées et vous avez une intro des plus percutantes, venant vous cogner sans ménagement. De plus, et pour ne rien enlever à cette comparaison, Freddy est un personnage que l’on aime haïr et surtout qui aime à se faire haïr, le cinéma n’ayant eu aucun mal à lui donner des répliques devenues aujourd’hui cultes ! Hate Me ! est de plus, et malgré son année d’enregistrement, un titre qui sent bon les années 80/90, pêchu, sans concession et vous entaillant à chaque coup de riff ou de solo. Hate Me !, le titre qui colle le plus à notre personnage du mois…

Sept – huit… Dans tes rêves il sévit…

The Devil in I – Slipknot (2014)

Pour combattre le mal, il faut devenir le mal, le comprendre, se laisser pervertir ! D’ailleurs, et bien souvent, le méchant/monstre/psychopathe meurt dans des conditions bien plus violente que lui nous offrait la mort. The Devil in I est exactement ça, cette chanson, qui si elle n’est pas violente en elle-même, est sublimée par des paroles sans détour et accompagnée d’un clip malsain au possible. Si la chanson de Slipknot n’est en aucun cas un hymne à la violence, elle pousse à la laisser sortir, devenant un véritable miroir à cette dernière qui sommeille en nous, cette peur de voir le monstre sortir de cet enclos que nous nous efforçons de tenir fermé. Et qu’est ce que Freddy Krueger que cette peur, cette violence qui naît du fond de nos cauchemars ? Slipknot nous sert ici cette œuvre incroyable, qui s’écoute, se regarde et finalement se savoure, de la première à la dernière note, de la première à la dernière image !

Neuf – dix… Ton sommeil est sa malice…

Il est temps pour vous d’aller vous coucher, de construire vos propres rêves et cauchemars accompagnés de votre propre bande originale. Néanmoins, avant de rentrer dans votre lit, regarder dessous, histoire de se faire une dernière fois peur inutilement.

Crédits :

Shredder’s Suite Theme – Tiré de la bande originale Teenage Mutant Ninja Turtles, publié chez SBK par John Du Prez – 1990

Sleepess – Tiré de l’album Serenades, publié chez Peaceville Records par Anathema – 1993

Sweet Dreams (are made of this) – Tiré de la bande originale Sucker Punch, publié chez WaterTower Music par Emily Browning – 2011

Hate Me ! – Tiré de l’album Follow the Reaper, publié chez Nuclear Blast et Spinefarm Records par Children of Bodom – 2000

The Devil in I – Tiré de l’album 5 : The Gray Chapter, publié chez Roadrunner par Slipknot – 2014

Tous les titres présents sur Cinema Club FR sont la propriété de leurs auteurs ou des maisons d’édition ou de la Société des éditeurs et auteurs de musique et sont protégés par copyright.

Balance ton commentaire

Back
SHARE

LA PLAYLIST | #1 | Freddy Krueger, Les Griffes de la nuit