Entretien avec Rachel Quinn, Megan is Missing

No Comment

Rachel Quinn, jeune actrice en devenir, a joué dans le film le plus trash de l’année 2011 : Megan is Missing. En regardant ce film, vous n’aurez plus la même vision des forums de discussions en ligne. Megan is Missing raconte l’histoire d’une adolescente, qui après avoir fait connaissance d’un garçon sur internet, va disparaître mystérieusement. Ce qui va lui arriver est bien pire que ce que vous pouvez imaginer.

— par Alexandre Tristram.

Les Français vous connaissent un peu plus grâce à votre rôle dans le film Megan is Missing. Pouvez-nous nous parler un peu de vous ?

Depuis toute petite, j’ai voulu jouer la comédie. J’ai fait du théâtre au lycée, puis j’ai joué la comédie à la fois professionnellement (avec un agent) et à la fac (J’ai fait l’université de Californie du Sud). J’ai également fait de la danse, plus particulièrement du hip-hop. J’adore ça.

Ma seconde passion est l’évènementiel, la création de mariage ou d’évènements dans les entreprises. Je travaille pour une compagnie d’évènementielle et je continuerais ça jusqu’à ma mort.

Megan is Missing est votre premier long-métrage. Qu’est-ce que ça fait de jouer dans un film d’horreur ?

Je me foutais un peu de jouer dans un film d’horreur, mais celui-ci est particulièrement atroce. Il y avait deux raisons qui me tenaient à cœur pour jouer dans ce film.

1 : Le film a été écrit pour sensibiliser les jeunes au danger des prédateurs sur internet. Je suis tout à fait d’accord avec ça et je voulais en faire la promotion.

2 : Michael Goi et les producteurs Mark & Melanie s’y sont pris d’une manière très sûre et admirable. Ils n’auraient jamais accepté qu’on tourne ce film sans l’autorisation de nos parents respectifs. Ils étaient avec nous durant tout le tournage et ont tourné ce film au sujet très lourd d’une manière sécurisée et douce.

Pourquoi avoir voulu jouer dans ce film et jouer cette fille ?

J’ai été à l’audition sans avoir la totalité du scénario. Histoire drôle : J’y suis allé avec la mauvaise scène à interpréter. Quand je suis rentrée dans la pièce, ils m’ont dit que j’avais le mauvais texte pour l’audition. Ils m’ont donné la partie du film à jouer (celle de la fellation), j’ai eu quelques minutes avant de pouvoir faire mes preuves et j’y suis allé avec une lecture à froid.

Une des scènes du film est basée sur une réelle histoire d’enlèvement. Le saviez-vous ? 

Oui. Tous les éléments du film sont de véritables histoires d’enlèvement de filles. Nous connaissions toutes les affaires et nous avons pu voir les vraies images (qui sont rejouées dans le film) qui sont encore plus choquantes et horribles.

(Alexandre : J’ai arrêté le film lorsqu’on découvre ces photos, elles sont vraiment atroces. Quand on sait qu’elles sont basées sur de réelles photos, ça fait froid dans le dos).

Exactement.

Le film vous a-t-il fait changer de comportement à propos de ces sites de discussions ?

J’ai toujours été très prudente sur internet. J’ai même rendu mon profil facebook plus privé. Je suis très contente lorsque des spectateurs me disent « merci pour ce film. Je ne vais plus sur des sites de discussions et j’ai fait sécuriser mes réseaux sociaux ». C’est là où l’on peut dire que le film est un succès.

Connaissiez-vous votre partenaire de jeu avant le film ? Aviez-vous des affinités avec elle ?

Je ne la connaissais pas avant le tournage, mais nous sommes devenues très amies et nous le sommes toujours ! C’était génial d’avoir quelqu’un de son âge et surtout avec cette superbe alchimie entre nous. Je crois que ça a beaucoup aidé pour la réalité du film.

 

Que pouvez-vous nous dire à propos du tournage ? C’était difficile ?

Quelques scènes du film comme celles du début étaient très amusantes à tourner. À contrario, les scènes vers la fin du film ont été un réel challenge, mais comme j’ai dit, nous étions tous en sécurité et on prenait bien soin de nous.

Avez-vous des projets ?

J’ai participé à quelques web-séries. C’est en opposition parfaite au film. « Buckley » est une comédie que j’ai faite il y a maintenant un an.  J’ai fait quelques pubs télé et quelques petites choses autour du spectacle. Je suis toujours en quête d’auditions. J’espère que les choses arriveront très vite.

La vidéo de la web-série est disponible ici.  http://vimeo.com/26616439

Balance ton commentaire

Back
SHARE

Entretien avec Rachel Quinn, Megan is Missing