Le Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg fête ses 10 ans en beauté

No Comment

En seulement 10 ans, le Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg s’est imposé comme l’un des événements majeurs en matière de cinéma de genre en France. A l’aide d’une programmation riche, d’une passion communicative et d’un panel d’événements variés, le FEFFS (pour les habitués) peut se vanter de désormais figurer aux côtés des mythiques Gérardmer ou autre Étrange Festival. Cette dixième édition, qui se tiendra du 15 au 24 septembre 2017, est ainsi l’occasion de remercier comme il se doit les nombreux spectateurs ayant permis de porter le festival aussi haut, et on peut dire que les attentes vont être comblées !

Ça d’Andy Muschietti sera présenté en séance d’ouverture du festival.

Parlons d’abord de la programmation cinéma : Ce ne seront pas moins de 53 longs-métrages et 22 courts-métrages qui seront diffusés tout au long du festival, chacun dans des catégories spécifiques et surtout, diverses. Outre la projection en avant-première du tant attendu Ça en séance d’ouverture, on retrouve tout d’abord la sélection officielle, qui sera composée de 13 films concourant pour le tant convoité Octopus d’Or, décerné à Grave de Julia Ducournau l’année dernière. Et une grande partie bénéficie d’ores-et-déjà d’une attente assez folle, à l’instar de La Lune de Jupiter de Kornél Mundruczó, Mise à Mort du Cerf Sacré de Yorgos Lanthimos (tous deux présentés à Cannes cette année) ou encore Laissez Bronzer les Cadavres d’Hélène Cattet et de Bruno Forzani, grand hommage au western italien classique mélangé à une influence gothique dans la veine de leurs précédents films. Bien entendu, cette sélection comporte également de nombreuses découvertes, comme Dave Made A Maze (un des coups de cœur de l’équipe du festival), Double Date (un buddy-movie horrifique à la sauce anglaise), A Dark Song (une histoire d’esprits de l’au-delà à priori basique mais au traitement « original »), A Day (sorte de Un Jour Sans Fin sud-coréen), Earth and Light (film post-apocalyptique minimaliste brésilien déjà primé dans de nombreux festivals), Thelma (nouveau film du réalisateur de Oslo 31 Août) ou bien The Endless (aventure de deux frères à la frontière entre science-fiction et fantastique).

Laissez Bronzer Les Cadavres, une des plus grosses attentes de cette fin d’année.

Cette première sélection est complétée par la compétition crossover, qui présente des films de genre ne dépendant pas obligatoirement du fantastique, avec des films très prometteurs comme Super Dark Times (grand gagnant du dernier BIFFF), Une Prière Avant l’Aube (film coup-de-poing présenté à Cannes en séance de minuit), The Little Hours (pure comédie US avec un casting dingue et des nonnes vulgaires et nymphomanes), Bitch (une mère de famille se mettant à vivre littéralement comme un chien) ou Fashionista (hommage au cinéma de Nicolas Roeg). Mais les amateurs de cinéma plus « déviant » seront aussi rassasiés avec les multiples Midnight Movies proposés par le festival et déjà remarqués un peu partout, comme 68 Kill, Game of Death, Kuso, Lowlife, Mayhem, Meatball Machine Kodoku, PreyRon Goossens, Low Budget Stuntman ainsi que Tragedy Girls en séance de clôture. Enfin, pour terminer le festival en beauté, la traditionnelle Nuit Excentrique et ses nanars de premier choix sera présente, où seront diffusés à la suite L’Homme Puma, Le Ninja Blanc et Les Prédateurs du Futur. En version française, bien entendu.

Game of Death ou l’esprit midnight-movie par excellence.

Comme chaque année, le FEFFS soigne également ses rétrospectives avec beaucoup de passion. Comme l’affiche peut déjà le faire deviner, la thématique phare de cette année est l’Homme du futur et c’est tout naturellement que la rétrospective « Humans 2.0 » permettra aux nostalgiques de (re)découvrir des classiques de l’anticipation tels que Metropolis, Saturn 3, Robocop, Terminator 2 : Le Jugement Dernier (dans sa ressortie 3D), Tetsuo, Ghost In The Shell, Multiplicity, Bienvenue à Gattaca, ExistenZ et The Clone Returns Home. Mais l’autre rétrospective majeure de cette année est bien entendu celle consacrée au réalisateur William Friedkin, invité d’honneur de cette édition. L’occasion parfaite pour voir sur grand écran French Connection, Cruising, To Live And Die In L.A., Bug, Killer Joe mais aussi (et surtout) ses deux films phares L’Exorciste et Le Convoi de la Peur, qui sera diffusé à l’occasion d’une master-class en présence du réalisateur. Pour terminer, une soirée spéciale sera consacrée au réalisateur hollandais Dick Maas, qui présentera son dernier film Prey ainsi que ses deux films cultes Amsterdamned et L’ascenseur.

Rétrospective William Friedkin

Mais résumer le FEFFS à sa sélection de films serait presque injuste. En effet, l’équipe du festival met également tout en oeuvre pour proposer de multiples événements (10 pour être exact) en lien avec la culture du cinéma de genre, mais pas que. Ainsi, la traditionnelle Zombie Walk fait son grand retour le Samedi 16 dans les rues de Strasbourg et le premier volet de la saga Indiana Jones, Les Aventuriers de l’Arche Perdue, sera diffusé lors d’une séance plein-air au pied de la cathédrale le Mercredi 20. Pour les fans de séances plus que spéciales, un drive-in sera organisé le Lundi 21 avec la diffusion du cultissime Christine de John Carpenter, ainsi qu’une projection spéciale des Dents de la Mer 2 dans le bassin de la ville le Dimanche 17. A noter que pour les fans d’affiches rétro, le festival organisera une grande exposition dédiée à Laurent Melki (maître français des affiches d’épouvante pop des années 80) du 7 au 24 Septembre. Mais si vous en avez assez du grand écran, rendez-vous au Village Fantastique, véritable lieu d’échange et de rencontre à la Place Saint-Thomas, mais aussi au Shadok, qui devient le temple de la culture vidéoludique, avec conférences diverses (sur le versus fighting, le J-RPG et la réalité virtuelle), expositions, projection des films en VR ou encore l’Indie Game Contest, récompensant les perles du jeu vidéo indépendant.

Les Aventuriers de l’Arche Perdue de Steven Spielberg sera diffusé en plein-air le Mercredi 20 Septembre.

Comme vous pouvez le voir, le Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg a tout mis en oeuvre pour souffler sa 10ème bougie comme il se doit et le CinemaClubFR sera présent pour vous faire vivre cet événement phare comme si vous y étiez ! Toutes les informations relatives au festival sont disponibles sur http://strasbourgfestival.com/

Balance ton commentaire

Back
SHARE

Le Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg fête ses 10 ans en beauté