#Édito 2 : Les Griffes de L’Édito

No Comment

Je vous avais laissé le mois dernier avec Cannes, Netflix et la tornade Get Out. Nouveau mois, nouvelles actualités. C’est parti pour le décryptage du mois de juin en 4000 caractères pour savoir quoi dire à tes potes pendant l’apéro estival, entre deux mojitos et la tapenade.

Niveau sorties de films et bandes annonces, il y a de quoi ravir les fans du genre. Le cinéma de genre est prometteur à l’étranger avec un bon cru argentin, What the Waters Left Behind, un Massacre à la Tronçonneuse au pays des lamas. Presque vingt ans après le Projet Blair Witch, Hell House LLC nous redonne presque espoir au found footage, réutilisant les meilleures recettes du genre. Les années 80 sont de retour, pas seulement dans la mode mais aussi dans les prochaines sorties cinéma avec Tonight She Comes avec un slasher/rape & revenge. Blumhouse va vous donner des frayeurs pour le jour de votre naissance avec Happy Birthdead. Love Hunters vous fera changer votre fantasme du ménage à trois, transformant l’expérience en un des pires scénarios d’un épisode d’Esprits Criminels ou de New York Unité Spéciale.

Côté petit écran, les fans sont gâtés avec le retour de Twin Peaks, David Lynch nous fait croire aux retours réussis des séries. Fin de saison pour Outcast, qui a réussi à transformer l’essai avec une seconde saison aussi démoniaque que la première.

Face à la canicule, il est temps de se réfugier dans les salles obscures. Profitons du Coca à 5€ composé à 90% de glaçons pour aller voir l’excellent It Comes At Night pour les fans d’apocalypse, le nouveau chef d’oeuvre coréen Creepy, pour t’enfermer à double tour en évitant le contact avec ton nouveau voisin. YouTube et la télévision a décidé de nous faire profiter de leurs « grands talents » au cinéma. Merci la fête du cinéma qui permet aux plus courageux d’affronter « Le Manoir », de voir à moindre coût un film que on aurait pu voir gratuitement dans le classement des tendances. Pour ceux qui ont la flemme de se mettre dans un fauteuil rouge et de partager une salle de cinéma avec des ados fraîchement en vacances, Netflix et les réseaux obscurs pour regarder le cinéma de genre, une belle sélection entre grands classiques et nanars vous est proposés. Pour supporter ton voisin qui fait des travaux pendant ton jour off ou tes voisins de TGV, bien trop bruyants, séance de rattrapage avec la saga Jigsaw, pour bien préparer la sortie du nouvel opus en novembre.

Qui dit mot de juin, dit préparation de vacances. Profitez bien de la période estivale, avant de danser sur Baila Comigo, quelques conseils. Si vous faites les colonies, ne flirtez pas trop avec vos collègues après la réunion d’équipe, surveillez bien les enfants quand ils se baignent dans le lac sous peine de se retrouver face à une mère vengeresse façon vendredi 13. Faites gaffe aux créatures marines là où vous avez posé votre serviette, sinon fish pédicure sanglante assurée. Si vous êtes plutôt branché road trip dans le désert ou les campagnes perdues, ne visitez pas les maisons qui vous semblent abandonnées, sauf si vous aimez les repas où votre bande de potes sert de banquet à une famille de cannibales. Enfin, si vous avez programmé de faire du camping en forêt, faites des photocopies de la carte pour éviter les embrouilles et faites pas gaffe aux bruits étranges dans votre tente la nuit.

Balance ton commentaire

Back
SHARE

#Édito 2 : Les Griffes de L’Édito