Comment survivre à un Slasher ?

No Comment

dossier-slasher-survivre

Messieurs vous pensez certainement que votre mental d’acier et ce que vous avez dans le slip vous permettra d’échapper à un tueur légendaire tel que Jason et vous, mesdemoiselles, vous pensez tout autant que votre balcon vous sauvera des griffes de Freddy ? Détrompez-vous ! Le CinemaClubFR vous propose un petit guide de survie, sortez cahier de notes et crayon.

Vous les aimez, vous les regardez, vous vous en moquez, mais seriez-vous aptes à tenir deux heures dans un film sans passer sous les mains de ce tueur détraqué ? Ce n’est certainement pas vous qui décidez, mais bien l’identité de votre personnage, le lieu et encore plus votre relation avec les autres protagoniste ainsi que celle du tueur.

La première chose à faire est de savoir si vous êtes bien dans un Slasher, ça serait un bon début ! Dans un premier temps, regardez ce qui vous entoure et c’est très simple. L’environnement devrait être l’un des premiers indices : si vous êtes dans un bois que ça soit en hiver ou en été, dans la maison de votre voisin pour garder le petit Tommy, dans un établissement scolaire, dans un camp de vacances, sur une autoroute au milieu de nulle part (oui, ce lieu existe vraiment dans les films), à la soirée de votre meilleure amie ou tout simplement seul(e) à la maison face à votre ordinateur en train de vous faire du popcorn pour regarder le dernier Craven, alors oui vous y êtes bien et vous pouvez déjà courir. Le point bonus pour savoir si vous êtes en plein dedans est de faire attention à votre calendrier, car oui, il y a souvent trois mois de l’année qui perpétue dans les Slashers : le chaleureux mois de juillet, entre fin d’année et début de vacances d’été, sexe, alcool et bikinis, le ténébreux mois d’octobre qui ouvre les portes de l’Halloween avec l’arrivé des bals costumés, et la douceur du mois de décembre où vous quittez votre confrérie pour rejoindre vos chers parents. De plus, notez bien, à l’aide d’un crayon rouge, si un vendredi de l’année tombe un vendredi 13, oubliez tout ce qu’il y a été dit, vous êtes morts.

Cha Friday 13

Deuxièmement, qui êtés-vous et qui sont vos amis ? Surtout vos amis. Si vous côtoyer de loin ou de près ces personnages stéréotypés pensez sérieusement à changer d’amis, où même ne pas en avoir du tout. Juste un conseil !

– Le beau gosse du lycée athlétique ou jemenfoutisme
– La fille couche-toi-là aux tétons qui pointe à travers son mini haut vert fluo
– La vierge post-religieuse ou jemegardepourlegrandamour (ce pendant, la meilleure protection. La virginité est un rempart contre le mal)
– Le Nerd, intello ou sous drogue (généralement, il faut écouter tout ce qu’il dit et le prendre au sérieux dès le début, car il a bizarrement souvent raison.)

Bref, dans tous les cas, changez de nom, supprimez votre compte Facebook et aller vivre loin d’eux, très loin, avec les amish par exemple, Ah non, il y a déjà eu un film avec un tueur de amish, avec Neve Campbell en plus ! Halte aux fans de Campbell ! Réfléchissez à deux fois avant de vouloir voir ce film. Bref partez, loin et ne revenez jamais. Bien évidemment, si c’est vous le personnage principal, je suis désolé d’avance, mais vous avez beau essayer quoi que ce soit, il reviendra toujours vers vous et vous serez morts dans le second volet. Oui bah désolé ! Mais vous n’êtes pas Sidney Prescott ou Laurie Strode ! Oh oui, si vous êtes de sexe masculin, toutes mes condoléances mais vous allez devoir y passer à un certain moment, par contre si vous êtes une fille, alors là, donnez tout ce que vous avez, vous avez peut-êre la chance de faire partie de l’archétype du cinéma d’horreur : « dernière survivante ».  Oh oui, un autre point des plus important  : jamais de sexe, on répète lentement, jamais … de … sexe ! (de toute façon, on sait qu’on vous a perdu durant cette règle). 

Cha Scream

Vous avez déjà vos bases, il ne vous manque plus qu’à trouver le tueur, car oui même si vous voulez fuir vous avez toujours l’audace de voir qui se cache en haut des escaliers. Alors oui, comment reconnaitre le tueur ? Et bien, dans les Slashers, les tueurs ont la particularité d’être surhumains, des supers-héros à machette ! Ils sont forts, silencieux et parfois d’une stupidité très maligne. Vous ne pouvez pas les distancer. Il y a deux cas qui se présentent : Le tueur fort et silencieux tel que Michael Myers et Jason Voorhes, il ne parle pas, ne court pas et arrive toujours avec une longueur d’avance puis il y a le tueur très malin tel que Freddy et Ghostface, inventif et volontaire. Le tueur commet des meurtres afin d’arriver à son but ultime. Un désir de vengeance, chaque Slasher à un passé. Le tueur à le besoin de tuer toute personne se trouvant entre lui et sa cible, afin de créer un véritable jeu « du chat et de la souris », de faire souffrir sa victime jusqu’à la rendre vulnérable. Dans tous les cas, ne faites pas confiance à la police, ni à votre famille ou à votre petit copain/petite-copine. Vous êtes seul(e) face à tout, prenez votre courage à deux mains et allez buter cet enfoiré !

Cha ikwydls

Vous y êtes presque, c’est le grand final. Soit vous êtes déjà mort, soit vous avez la chance d’être le personnage principal. Il va falloir creuser son passé. Vous avez un point commun très précis et important avec le tueur que vous même ne pouvez imaginez. Vous êtes l’erreur, pas lui ! Alors sortait l’artillerie lourde, et visez la tête, LA TÊTE ! Il revient toujours, alors la tête ! Vous connaissez les règles, les codes à ne pas détourner, si vous avez bien écouté Randy vous devrez vous en sortir les doigts dans le nez. Randy, ce personnage du film d’horreur moderne qui est la voix de Wes Craven à travers les différents films de la saga Scream. Oui un peu d’encouragement, on est gentil au Cinema Club Fr ! Espérez juste que le second opus ne sort jamais, car vous serez éliminé. Alors, savourez votre victoire.

cha party

p.s : Et si c’était une séquelle ? Réfléchissez bien la prochaine fois que vous prenez un job d’été dans un camp de vacances, faites vos recherches avant d’y mettre les pieds, car si vous y découvrez des centaines d’articles avec plusieurs meurtres à la une, prenez plutôt un job chez Starbucks, ’cause « everything is awesoooome ! » 

Balance ton commentaire

Back
SHARE

Comment survivre à un Slasher ?