[CRITIQUE DE LA RÉDAC] « Le Manoir », réalisé par Tony Datis

No Comment

Une bande d’étudiants vient fêter la nouvelle année dans un vieux manoir isolé de tout. Mais peu après leur arrivée, des événements étranges perturbent l’ambiance, avant que la fête ne tourne carrément au cauchemar…

Critique de Valentin

Un film désolant qui a quand même nécessité la présence de quatre scénaristes. Le pitch est bon et simpliste puisqu’il reprend le principe des films d’horreurs. On suit une bande de potes avec leur passif dans un manoir abandonné. Forcément cela dérape. Le principal problème du film : on découvre assez vite le twist final, la faute à une écriture paresseuse. La realisation est quelconque au possible et lourde avec moult effets de caméra et d’ambiance. Le casting accomplit le job sans se forcer et sans réellement captiver. On retient deux ou trois vannes plutôt funs mais qui viennent trop tard pour redonner de l’attention. En somme, Le Manoir est un film sur un délire de potes, fait par des potes et destiné à des potes. Un ratage total malgré quelques bonnes idées.

Critique de Laura

Si vous êtes sensibles à l’humour con et bien évidemment aux sketchs Youtube, Le Manoir vous plaira forcément. À défaut de faire réellement peur, on se retrouve devant un mélange de Scream Queens et – l’inévitable écho Scary Movie 2. L’intrigue a beau être prévisible, en tout cas pas très ingénieuse, il y a des efforts notables de réalisation. En fait c’est un sketch de Studio Bagel étalé sur 1h30, assez similaire à ce qu’avait fait Marlon Wayans avec sa « franchise » comico-horrifique A Haunted House. Un divertissement qui n’a pas autre prétention que d’amuser la galerie et qui, pour y arriver, se sert tout bonnement de certains clichés du cinéma horrifique pour être mixés aux délires de la génération d’humoristes youtibiens mainstream.

Critique de Thomas

Parmi les friands de podcasts, difficile d’imaginer quelqu’un susceptible de ne pas connaître les personnalités d’internet telles que Natoo, Ludovik ou encore Mister V. Petit film d' »horreur » à la sauce française, Le Manoir cherche à exploiter les éléments propres au genre horrifique, et tente de les concilier à ce que ces Youtubers savent faire de mieux : Rire. Le principal problème qui se pose réside dans le fait qu’il s’agit d’un projet de Youtubers. Habitués des sketchs au format court, il est difficile d’en faire de même avec un format d’1h30. Les gags s’enchaînent beaucoup trop vite et même si quelques uns font mouche, de nombreux autres tombent à plat. Et c’est là qu’arrive le second problème : Pour peu que l’on ne soit pas entièrement réceptif aux blagues à répétition faites en dessous de la ceinture, non seulement le film peut paraître long, mais il risque surtout de devenir irritant pour certains. Avec ces caractéristiques, mais cela va sans dire, Le Manoir s’adresse essentiellement à un public jeune, ou encore à tous ceux qui veulent se faire une soirée entre amis sans prise de tête. Le film n’a clairement aucune autre vocation, et d’ailleurs il n’en prétend pas à d’autre. Le résultat est donc globalement fidèle à l’image que l’on pouvait en avoir, et il n’y a donc pas tromperie sur la marchandise. Selon si votre impression au vu de la bande-annonce et bonne (et de manière générale, aux créations faites par le Studio Bagel), le film peut en valoir la peine. Pour les autres, passez votre chemin.

Balance ton commentaire

Back
SHARE

[CRITIQUE DE LA RÉDAC] « Le Manoir », réalisé par Tony Datis