Bad Ben de Nigel Bach – Critique

Tom Riley a acheté la maison de ses rêves… Qui sera bientôt celle de ses cauchemars car quelque chose dans la demeure essaye à tout pris de l’en chasser.

Vous n’en avais jamais entendu parler? C’est normal. Bad Ben est un film d’horreur amateur de 2016, complètement passé sous le radar mais qui jouit tout de même d’un petit culte sur reddit. C’est le premier chapitre d’une série de 5 films tous réalisés, écrit et produits par Nigel Bach, qui se met en scène dans la peau de Tom Riley (2 volets de la franchises sont des spin-offs dans lesquels il ne fait pas office de personnage principal).

Pour ce qui est du scénario, rien de nouveau sous le soleil. Le pitch reprend grosso modo celui de Paranormal Activity. Néanmoins là où Oren Peli prenait bieeen son temps pour balancer la sauce, Nigel Bach commence très vite à nous montrer des événements surnaturels. Une ombre trop abstraite pour être humaine ou monstrueuse, des objets qui se déplacent tous seuls, les lumières qui s’allument… Des éléments horrifiques typiques du film de maison hantée mais toujours aussi efficaces. Ces scènes se répètent souvent, et comme tout film paranormal qui se respecte, la violence monte crescendo.

Plus on avance, plus de nouvelles surprises peu accueillantes font surface. Bach est un fan du genre avant tout. Du vaudou à la sorcellerie païenne, il parsèment beaucoup de clichés du cinéma d’horreur et s’amuse à brouiller les pistes, peut être un peu trop, sur la vraie finalité de Bad Ben. Cependant, ce n’est qu’un détail dans l’atmosphère générale qui se dégage. Simplement tourné avec un iPhone et des caméras de surveillance, le minimalisme des moyens pour filmer comparé à la grandeur de la maison ajoute une autre touche d’angoisse.

Ayant dès le début montré à l’écran une présence inconnue vraisemblablement nocive, c’est l’imaginaire qui se charge du reste. On retient son souffle à chaque fois que Tom vlog en nightshot muni de son iPhone. Tout ce jeu de la suggestion, de ce qui nous attend probablement dans le hors champ est plus éprouvant que le reste. D’autres y verront un petit film amusant d’un mec qui ne s’est pas trop pris la tête. Le personnage de Tom est drôle dans ses réactions, la tournure des événements fait parfois autant peur qu’elle est ridicule. Chacun y trouvera son compte si tant est qu’il s’y plonge avec attention.

3.5

Conclusion

Bad Ben est une petite pépite qui mérite à être connue. Un film paranormal amusant ou flippant selon vos goûts. Il est disponible sur Youtube, posté par le réalisateur lui même, vous n’avez plus d’excuse.

Balance ton commentaire

Suivez-nous sur facebook

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 32 autres abonnés