[ABC du Genre] “Le Slasher”

slasher

Sous-genre du cinéma d’horreur, le Slasher provient de To Slash se traduisant par « Entailler ». Sur grand écran, il se caractérise par la présence d’un mec gonflé aux hormones de croissance ayant une dent (et une lame) contre les adolescent(e)s.

Dès lors, il va chercher, vous et votre bande de potes boutonneux, à vous étriper un par un parce que, évidemment, vous vous êtes tous séparés (et vous avez l’air bien cons maintenant). Alors un conseil : “cours Forest, cours !”

Conseils pour survivre : Éviter de faire l’amour (sauf si c’est avec le réalisateur) et restez avec la jeune vierge. À noter : si vous êtes une personne de couleur, laissez tomber, vous ne dépasserez pas la première demi-heure de film. Comme représentation d’une vieille Amérique, le Slasher est dans sa grande majorité puritain et un peu raciste

Exemples de Slasher : Vendredi 13, Halloween, Scream.

Pour en comprendre tous les codes, on vous conseille La Cabane dans les bois, une parodie sanglante du genre.

Suivez-nous sur facebook

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 32 autres abonnés